Le smartphone pliable star du Mobile World Congress

lundi, 25.02.2019

Les fabricants de smartphones misent sur les appareils à écran pliable. Plusieurs d'entre eux présentent leur modèle dans le cadre du Mobile World Congress de Barcelone.

SG

Le Mate X a été présenté dimanche à Barcelone par le CEO de Huawei, Richard Yu. (Keystone)

Samsung, Huawei, Oppo se sont tous lancés dans la course au smartphone pliable. Ces écrans malléables sont perçus par les fabricants comme un moyen d’endiguer la baisse des ventes. Les ventes ont en effet baissé de 4,1% en 2018 après 0,5% en 2017, selon le cabinet spécialisé IDC. Dans le cadre du Mobile World Congress, qui se déroule de lundi à jeudi à Barcelone, de nombreux fabricants lèvent le voile sur leurs nouveautés. 

Le constructeur sud-coréen Samsung a pris tout le monde de vitesse en dévoilant déjà mercredi dernier à San Francisco son écran pliable 5G, le Galaxy Fold. L’appareil, évalué à quelque 2000 euros, se referme en son centre grâce à un système de charnière. Samsung assure qu’il peut supporter des «centaines de milliers» d’ouvertures et de fermetures. Lorsqu’il est refermé, le smartphone est plutôt épais (17mm), comparé aux appareils actuels, et son écran n’est pas très grand (4,6 pouces). Une fois ouvert, une fonctionnalité permet d’afficher simultanément jusqu’à trois applications sur un écran de 7,3 pouces et de 6,9 mm d’épaisseur. Il sera disponible dès le 26 avril. 

>> Lire aussi: La Suisse plante son drapeau en terres catalanes pour le Mobile World Congress

Huawei, le géant chinois des télécoms, a quant à lui dévoilé dimanche son smartphone 5G, le Mate X. Avec son écran unique, l’appareil passe d’un écran de 6,6 pouces à l'avant et de 6,3 pouces à l’arrière à une surface de 8 pouces une fois déplié. Selon le fabricant, le Mate X est plus fin que le modèle de Samsung, car il mesure 11mm lorsqu’il est replié et 5,4 mm une fois déplié. Il sera commercialisé à un prix plus élevé que le Galaxy Fold, soit 2299 euros (2499 francs), et devrait être disponible en Suisse à partir de cet été. 

Le Mate X sera commercialisé en Suisse cet été.

"L’écran pliable n’est qu’une technologie et vous devez en intégrer d’autres"

Dans la foulée des annonces de Samsung et Huawei, le vice-président d’Oppo, Brian Shen, a dévoilé sur son compte Weibo un aperçu de leur smartphone pliable. Brian Shen indique qu’il s’agit d’un prototype, qui sera commercialisé qu’en cas de forte demande. Il ressemble plus au Mate X de Huawei qu’au modèle de Samsung, c’est-à-dire qu’il est composé d’un seul grand écran qui recouvre les deux côtés du téléphone lorsque celui-ci est replié. 

De son côté, la société chinoise Xaomi travaille également sur un modèle pliable, mais il reste encore du pain sur la planche avant la sortie d’un téléphone. Dans une interview au site Pocket Lint, le vice-président de la firme a déclaré: "L’écran pliable n’est qu’une technologie et vous devez en intégrer d’autres. Nous étudions encore ce qui doit être offert. Il y a beaucoup de discussions internes. Tout est possible."

LG a également dévoilé dimanche son smartphone pliable, le V50, qui se veut moins complexe que ceux de ses concurrents. En effet, il comprend un deuxième écran détachable. Le V50 a un écran de 6,4 pouces et un panneau secondaire de 6,2 pouces.

La technologie en est encore à ses débuts, mais elle risque de gagner progressivement du terrain. Les américains Motorola et Royole ou encore le chinois Nubia se sont également lancés dans la course aux appareils pliables. 






 
 

AGEFI



...