Energie solaire: les subventions fédérales se font attendre

lundi, 04.12.2017

Les exploitants qui comptent sur des subventions fédérales pour leurs projets solaires devront être patients. Le délai d'attente passe pour de petites installations de quelques mois à au moins deux ans et demi, et même à six ans pour les grandes.

Le délai d'attente passe pour de petites installations de quelques mois à au moins deux ans et demi, et même à six ans pour les grandes.(keystone)

La stratégie énergétique 2050 allonge le délai d'attente pour les exploitants qui comptent sur des subventions fédérales pour leurs installations solaires.

Bien davantage d'installations solaires et de plus grandes qu'aujourd'hui auront bientôt droit à des rétributions uniques de la Confédération, a expliqué Sabine Hirsbrunner, porte-parole de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN), dans l'émission de la radio alémanique SRF "Heute Morgen". C'est pourquoi il faudra attendre plus longtemps avant d'encaisser l'argent.

La stratégie énergétique 2050, acceptée en mai dernier par 58% des Suisses en votation, explique l'allongement des délais. Elle veille à mettre à disposition davantage de moyens destinés à l'encouragement au photovoltaïque. Ces fonds ne sont toutefois pas suffisants pour résorber complètement la liste d'attente.

A partir de 2018, les exploitants de petites installations solaires seront encore encouragés par une rétribution unique à hauteur de 30% des coûts d'investissement maximum. Les exploitants d'installations jusqu'à 500 mégawatts pourront aussi solliciter une subvention. Pour les plus grosses, le choix sera possible entre une rétribution unique ou la rétribution à prix coûtant du courant injecté.

Attente contrariante

Les fonds d'encouragement, qui soutiennent non seulement le photovoltaïque, mais également l'hydraulique, la biomasse, l'éolien et la géothermie, sont financés via le supplément perçu sur le réseau, payé par les ménages et les entreprises. Celui-ci est passé de 1,5 centime par kWh à 2,3 centimes, ce qui met à disposition 480 millions de francs supplémentaires par an pour les subventions.

Pour Swissolar, les nouveaux temps d'attente sont "très contrariants", a assuré son porte-parole David Stickelberger à la radio SRF. L'association des professionnels de l'énergie solaire "espère toutefois que les gens ne se laissent pas désorienter, mais continuent malgré tout à investir".(awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01



...