Les entreprises sont plus pessimistes selon le baromètre UBS

mardi, 04.12.2018

Au mois d'octobre, le baromètre UBS s'inscrivait à 0,65 point pour les PME et à 0,45 points pour les grandes entreprises.

La confiance économique est plus prononcée dans le secteur tertiaire que dans l'industrie, selon le baromètre UBS. (Keystone)

La dynamique de l'économie suisse semble s'essouffler, les entreprises se montrant plus pessimistes. Le baromètre compilé par UBS pour le mois d'octobre s'inscrivait à 0,65 point pour les PME et à 0,45 points pour les grandes entreprises, selon les données compilées par la banque et publiées mardi. Depuis le mois de mars, ces deux indicateurs sont en repli.

Malgré le recul essuyé, l'image est contrastée en fonction des sous-indicateurs, précise le communiqué. Le recul a été particulièrement prononcé dans les entrées de commandes ainsi que le niveau de production en comparaison annuelle. Sur un mois, ces deux indicateurs ont toutefois enregistré quelques gains.

Dans le secteur du bâtiment, la situation commerciale des grandes entreprises a été jugée légèrement plus mauvaise qu'au début de l'année en raison de bénéfices plus faibles et d'un volume des commandes en stagnation. Concernant les attentes de prix, les grandes entreprises sont plus optimistes que les PME et s'attendent à une stagnation des prix dans les trois prochains mois.

La confiance économique est plus prononcée dans le secteur tertiaire que dans l'industrie. Au début du quatrième trimestre, les grandes entreprises se sont montrées plus optimistes que jamais depuis 2011. Dans le tourisme, la situation s'est péjorée, tant pour les PME que pour les grandes entreprises. (awp)






 
 

AGEFI



...