Shinzo Abe en Argentine pour renforcer les investissements

lundi, 21.11.2016

Les entreprises nippones sont présentes en Argentine notamment dans l'industrie automobile (Honda, Toyota, Nissan). L'usine Toyota produit à elle seule 20% des véhicules vendus en Argentine.

C'est la première visite à Buenos Aires d'un Premier ministre japonais depuis 57 ans et la visite du grand-père de M. Abe, Nobusuke Kishi, en 1959.

Après le sommet de l'Apec à Lima, le Premier ministre japonais Shinzo Abe se rend lundi en Argentine pour relancer le commerce bilatéral entre le Japon et la troisième économie d'Amérique latine.

C'est la première visite à Buenos Aires d'un Premier ministre japonais depuis 57 ans et la visite du grand-père de M. Abe, Nobusuke Kishi, en 1959.

Les entreprises nippones sont présentes en Argentine notamment dans l'industrie automobile (Honda, Toyota, Nissan). L'usine Toyota produit à elle seule 20% des véhicules vendus en Argentine.

Le Japon prévoit une forte hausse des investissements en Argentine, de 100 millions de dollars par an à l'heure actuelle, à au moins deux milliards chaque année pendant trois ans, selon l'ambassadeur du Japon en Argentine.

Si les visites de dirigeants internationaux de premier plan étaient peu fréquentes durant la présidence de Nestor puis Cristina Kirchner (2003-2015), les chefs d'Etat et de gouvernement affluent depuis l'arrivée au pouvoir de Mauricio Macri, en décembre 2015.

Avant M. Abe, le président français François Hollande, son homologue américain Barack Obama, le chef du gouvernement italien Mateo Renzi et le Premier ministre canadien Justin Trudeau se sont rendus à Buenos Aires cette année.

Le chef du gouvernement japonais sera reçu par le président de centre-droit Mauricio Macri et rencontrera des chefs d'entreprises et des représentants de la communauté japonaise en Argentine, qui compte 65.000 personnes.

Avant de participer au sommet de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (Apec), M. Abe a été le premier dirigeant à rencontrer le président américain élu Donald Trump jeudi à New York (nord-est des Etats-Unis). Le chef du gouvernement japonais a estimé que Donald Trump était une personnalité de "grande confiance". - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...