EFG a attiré des fonds au 1er trimestre

mercredi, 29.04.2020

Les entrées nettes d'argent d'EFG ont crû de 2,5% sur une base annualisée, malgré l'impact du coronavirus. Masse sous gestion en recul.

Les secousses provoquées par le coronavirus sur les marchés financiers ont principalement affecté le portefeuille obligataire, qui s'est cependant redressé en avril. (Keystone)

Le gestionnaire de fortune EFG International revendique une certaine résilience au premier trimestre, avec une collecte favorable en Grande Bretagne, en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique latine. Les entrées nettes d'argent ont crû de 2,5% sur une base annualisée, malgré l'impact du coronavirus.

La masse sous gestion, en revanche, s'est repliée sous l'effet de la chute des marchés boursiers et des fluctuations de change. La baisse est cependant comparable à celle subie par le secteur dans son ensemble, assure mercredi le groupe bancaire zurichois. Après une légère embellie début avril, les actifs gérés affichent actuellement 139,7 milliards de francs, en repli de 9,2% depuis fin décembre.

L'activité clientèle s'avère soutenue, ce qui a permis à EFG de générer un niveau de revenus de commissions "le plus élevé dans l'histoire récente" de la banque, précise le communiqué.

Les secousses provoquées par le coronavirus sur les marchés financiers ont principalement affecté le portefeuille obligataire, qui s'est cependant redressé en avril. Du côté des crédits, EFG affirme n'avoir subi que des pertes "négligeables" en raison du faible profil de risque de son activité dans ce domaine. La capitalisation et les liquidités demeurent solides, selon l'établissement.

Economies accélérées

Dans les mois qui viennent, le gestionnaire de fortune s'attend à une pression sur les recettes, en raison de taux négatifs.

La direction confirme néanmoins ses efforts d'économie afin de compenser cet effet. "Nous accélérerons les mesures de réduction des coûts prévues, y compris la rationalisation de notre empreinte et l'optimisation de notre organisation opérationnelle, afin de réaliser les gains d'efficacité plus tôt que prévu", affirme le directeur général Giorgio Pradelli, cité dans le communiqué.

Actuellement, 85% des employés de la banque travaillent depuis la maison, afin de les protéger d'une éventuelle contamination au coronavirus.

Parallèlement à ce point de situation, EFG International annonce la nomination de Martin Freiermuth au poste de directeur opérationnel et membre de la direction générale, qui succèdera à Christian Flemming. Ce dernier a été nommé au même poste auprès de la banque brésilienne BTG Pactual à compter de mi-septembre.

M. Freiermuth prendra ses fonctions mi-août. Il travaille depuis 2014 comme responsable produits et marchés au niveau groupe pour Banque Internationale à Luxembourg, où il siégeait au comité exécutif depuis 2018. Le dirigeant a également travaillé pour la banque Vontobel à Zurich de 2002 à 2013. (awp)






 
 

AGEFI



...