VAT: ventes et commandes trimestrielles décevantes

mardi, 16.04.2019

Les entrées de commandes du groupe saint-gallois VAT ont atteint 127,8 millions de francs au premier trimestre, en recul de plus de 40% par rapport à la même période de 2018.

VAT pointe du doigt les baisses significatives des dépenses d'investissement des clients spécialisés dans les semi-conducteurs et les écrans. (Keystone)

Le fabricant de soupapes à vide VAT demeure confronté à un ralentissement du marché qui pèse sur ses activités depuis mi-2018. La tendance s'est poursuivie au premier trimestre de cette année avec un impact sur les entrées de commandes et le chiffre d'affaires, qui ont déçu les attentes. Les objectifs 2019 sont reconduits.

Sur les trois premiers mois de l'année, les entrées de commandes ont atteint 127,8 millions de francs, en recul de plus de 40% par rapport à la même période de 2018, indique mardi le groupe saint-gallois. A fin mars, le carnet de commande affichait 113,5 millions (-38,1%).

Les ventes ont plongé de 35,4% à 127,7 millions. Les analystes consultés par AWP s'attendaient en moyenne à des entrées de commandes de 134,9 millions et un chiffre d'affaires de 129,3 millions.

Dans son communiqué, VAT pointe du doigt les baisses significatives des dépenses d'investissement des clients spécialisés dans les semi-conducteurs et les écrans. Le groupe saint-gallois affirme néanmoins que le creux de la vague a été atteint. Au deuxième trimestre, les ventes devraient se situer entre 125 et 135 millions de francs.

A l'automne dernier, le fabricant de soupapes à vide a dû mettre en place un chômage partiel pour une partie de ses 400 employés sur le site saint-gallois de Haag, en raison d'une baisse de la demande.

Pour 2019, la direction s'attend toujours à une baisse de son chiffre d'affaires, de la marge opérationnelle brute (Ebitda) et de son bénéfice net. L'objectif à moyen terme d'une marge Ebitda de 33% a été maintenu.

Les dépenses d'investissement (capex) pour l'exercice en cours devraient atteindre 30 à 35 millions de francs, avec un flux de trésorerie libre supérieur au niveau de 2018. (awp)






 
 

AGEFI



...