Le KOF assombrit le tableau de l’économie suisse

vendredi, 15.05.2020

Les économistes zurichois ont revu leurs prévisions à la baisse. Ils anticipent une chute de la croissance suisse en 2020.

A Lucerne, le marché hebdomadaire est à nouveau ouvert pour la première fois après près de deux mois de fermeture. Bien que les commerces aient rouvert, l'économie devrait subir de lourdes conséquences selon le KOF. (Keystone)

L'institut de recherches conjoncturelles KOF s'attend à une chute de la croissance économique suisse de 5,5% cette année, en raison de l'impact de la pandémie de coronavirus. Le produit intérieur brut (PIB) devrait cependant rebondir de 5,4% en 2021.

Les économistes du centre de recherche de l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) ont apporté vendredi un sérieux coup de rabot à leurs prévisions conjoncturelles. Jusqu'à présent, ils tablaient sur un PIB en légère progression (+0,3%) cette année.

Mais face aux lourdes conséquences économiques du Covid-19, notamment en matière de recettes fiscales, le KOF a revu sa copie. Les dépenses publiques en hausse et les pertes de recettes fiscales produiront un manque à gagner de 25 milliards de francs pour les collectivités publiques.

En matière de taux de chômage, le KOF anticipe une progression à 4,7% d'ici la fin de l'année, pour une moyenne annuelle attendue à 3,8%. (AWP)






 
 

AGEFI



...