L'industrie nucléaire adopte les drones de Flyability

mardi, 25.09.2018

Les drones de l'entreprise vaudoise Flyability sont utilisés dans l'industrie nucléaire, limitant l'exposition des employés aux radiations.

SG

Elios reste performant même lorsqu'il est exposé à un rayonnement élevé.

Spécialiste de l'inspection industrielle, l'entreprise Flyability continue à innover. Son drone Elios, résistant aux collisions et conçu pour le vol en intérieur, a été adopté par l'industrie nucléaire.

La start-up vaudoise indique que cinq pays et 30% des centrales nucléaires américaines ont désormais recourt à l'aéronef pour effectuer des inspections visuelles dans des environnements radioactifs, évitant ainsi d'exposer des employés aux radiations. 

>> Lire aussi: Le lausannois Flyability a convaincu plus de 300 clients dans le monde

Elios a notamment permis à un producteur d'énergie américain d'éviter une perte d'un demi-million en envoyant un drone pour détecter une fuite présumée dans un réacteur. L'engin volant a également été déployé avec succès pour inspecter un réservoir dans le circuit de refroidissement primaire d'une centrale nucléaire européenne.

Des tests concluants

Lors de tests récents effectué sur l'un des sites nucléaire de la firme américaine Exelon, il s'est avéré qu'Elios restait performant même lorsqu'il était exposé à un rayonnement élevé, explique Flyability. Lors du test final, la caméra optique et la radiocommande du drone ont fonctionné normalement tout en étant exposées pendant 10 minutes à un taux de radiation de 800 rem/heure.

En tout, les séquences de tests ont exposé le drone à plus de 180 rem (1,8 sievert), soit plus de 90 fois la limite d'exposition annuelle pour une personne travaillant dans une centrale nucléaire aux Etats-Unis et en France.






 
 

AGEFI



...