L’avenir commun du PDC et du PBD se dessine

samedi, 05.09.2020

Les deux partis centristes sont chacun réunis en assemblée pour discuter de leur futur alors que le PDC a dévoilé hier sa proposition de nouvelle identité: «Le Centre».

Gerhard Pfister. Le conseiller national et président du PDC a présenté nouveau nom et nouveau logo au public, vendredi.

Réunis en assemblée de délégués, le PDC (Parti démocrate-chrétien) et le PBD (Parti bourgeois-démocratique) évoqueront leur futur. Les deux partis ont entamé début mai des discussions officielles sur la formation d'un nouveau parti du centre.

Les deux partis ont perdu des électeurs ces dernières années. Une décision sur une fusion éventuelle doit être prise au plus tard à la fin de cette année.

Le PDC veut également se doter d'un nouveau nom et logo. Le comité directeur a présenté vendredi aux médias sa proposition de renommer le parti "Le Centre". Le nouveau logo du parti s'accompagne d'une parenthèse orange et des valeurs qu'il porte: "liberté, solidarité, responsabilité".

Deux conseillers fédéraux en ligne de mire

En changeant de nom et en fusionnant avec le PBD, le parti espère gagner de nouveaux électeurs. Dans une interview publiée samedi dans Le Temps, le président du PDC Gerhard Pfister se montre optimiste: "si nous continuons à travailler comme nous le faisons depuis 2016, je suis persuadé qu'en 2023 nous serons parmi les vainqueurs des élections". Et d'ajouter: "Notre but est de regagner notre deuxième siège au Conseil fédéral en 2027". L'assemblée des délégués du PDC, qui se tient à Baden (AG), offre aux membres du parti une première occasion de discuter du nouveau nom de la formation. La base du parti aura le dernier mot puisqu'elle est amenée à se prononcer via une votation interne qui se déroulera par courrier jusqu'à la fin octobre. Réunis à Oberdorf (SO), les délégués du PBD se pencheront également sur l'avenir de leur parti et devraient vraisemblablement aborder la question d'une éventuelle fusion avec le PDC. Ils donneront également leurs mots d'ordre pour les votations du 27 septembre. (ATS)

 

 






 
 

AGEFI



...