Le National accorde 432,5 millions pour les constructions civiles

mardi, 17.09.2019

Les députés ont débloqué 432,5 millions de francs pour les bâtiments de la Confédération, dont la construction de trois centres d'asile.

Si pour l'instant, les demandes d'asile sont basses, c'est avant tout dû à la politique menée par l'Italie et la Turquie, mais la situation pourrait changer, a indiqué le ministre des finances Ueli Maurer. (Keystone)

Le Conseil national a accepté mardi par 123 voix contre 59 de débloquer 432,5 millions de francs cette année pour des bâtiments de la Confédération. Les députés ont donné leur feu vert à la construction de trois centres d'asile. Le dossier passe aux Etats.

Les trois projets liés à l'asile, totalisant 94,4 millions, ont été les plus débattus. Avec plus de 5000 places, ils viennent concrétiser la révision de la loi sur l'asile votée par le peuple en 2016. L'UDC a tenté en vain de réduire la facture en limitant ce financement à deux projets, alors que des centres sont déjà sous-utilisés.

Si pour l'instant, les demandes d'asile sont basses, c'est avant tout dû à la politique menée par l'Italie et la Turquie, mais la situation pourrait changer, a indiqué le ministre des finances Ueli Maurer. L'infrastructure de base, qui pèse peu sur les coûts de l'asile, doit être prête en cas de nouvelle vague, a précisé le conseiller fédéral en rappelant que la situation dans les pays d'origine ne s'est pas améliorée.

Entre un stand de tir et une prison

La construction d'un centre fédéral avec tâches procédurales à Altstätten (SG) nécessite d'investir 43 millions. Si le parti socialiste a soutenu son financement, il se demande toutefois si l'emplacement, entre un stand de tir et une prison, est bien choisi pour des réfugiés de guerre, a souligné Mattea Meyer (PS/ZH).

Le centre fédéral sans tâches procédurales au Grand-Saconnex (GE) se chiffrera à 27,3 millions. Situé près de l'aéroport, il est idéal pour les renvois, a indiqué M. Maurer.

Le gouvernement demande en outre 24,1 millions en vue de transformer des bâtiments pour qu'ils servent de centre fédéral pour demandeurs d'asile à Schwyz, sur le terrain de Wintersried qui appartient à la Confédération. Le Conseil d'Etat schwyzois et la population sont cependant opposés à ce que ce terrain soit exploité à ces fins, a plaidé en vain Alois Gmür (PDC/SZ).

Bâtiment administratif à Zollikofen

Le plus gros poste du message (160 millions) servira à financer des projets qui coûtent moins de dix millions chacun. Les députés ont par ailleurs accordé 114,2 millions pour la construction d'un nouveau bâtiment administratif à Zollikofen (BE). Celui-ci sera occupé par différentes directions du Département fédéral des affaires étrangères, a précisé Philipp Hadorn (PS/SO) au nom de la commission.

Un premier crédit d'engagement de 41,7 millions est budgétisé pour le remplacement du complexe du Centre national de sport de Macolin (BE) abritant les domaines du diagnostic des performances et de la réhabilitation.

Le dernier crédit, de 22,2 millions, est destiné au Tribunal fédéral. Il doit servir à prolonger de dix ans, dès 2021, le bail pour ses deux cours de droit social situées à Lucerne. (awp)






 
 

AGEFI




...