Le PLR prêt à affronter les défis de la 4e révolution industrielle

samedi, 26.11.2016

Les délégués du Parti libéral-radical (PLR) tenaient samedi leur assemblée à Thoune (BE), autour notamment du thème de la digitalisation. Ils ont aussi dit oui au fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération, soumis en votation le 12 février.

"Le PLR veut que la Suisse reste à la tête de l'innovation technologique et utilise le potentiel offert par la digitalisation pour renforcer encore davantage la place économique de notre pays", indique le PLR dans un communiqué à l'issue de l'assemblée des délégués à Bienne. Les délégués se sont unanimement ralliés à un papier de position qui propose des pistes pour aborder les enjeux de la digitalisation.

"Si l'on parvient à faire de la numérisation une opportunité que chaque individu peut exploiter, alors chacun en deviendra un acteur à part entière", a estimé le conseiller fédéral Didier Burkhalter. Il a appelé à canaliser le potentiel des mutations technologiques "pour les êtres humains et non contre eux."

Les délégués se sont par ailleurs prononcés à la quasi-unanimité en faveur du fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA), sur lequel le peuple votera le 12 février.

Après le FAIF (plan de Financement et d'aménagement de l'infrastructure ferroviaire), le FORTA permet d'assurer un financement durable pour les infrastructures routières, estime le PLR.

Le parti rappelle en outre que ses délégués avaient déjà, lors de leur assemblée d'octobre dernier, massivement soutenu la troisième réforme de l'imposition des entreprises (RIE III), "l'une des plus importantes" votations de ces dernières années.

Cette réforme maintient l'attractivité de la place économique helvétique tout en respectant les normes internationales, garantit des emplois et permet d'assurer des recettes fiscales importantes, argumente encore le PLR.

Le parti ajoute enfin que les présidents des partis cantonaux s'étaient prononcés vendredi en faveur de la naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération, qui sera également objet de votation le 12 février. (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...