USA: emploi en forte hausse en février

vendredi, 10.03.2017

Les créations d'emplois aux Etats-Unis en février ont été fortes, dépassant les attentes des analystes, tandis que le taux de chômage a reculé, selon les chiffres du département du Travail publiés vendredi.

235.000 emplois nets ont été créés en février.

L'économie américaine a créé 235.000 emplois nets, alors que les analystes misaient sur 188.000 nouvelles embauches. Le taux de chômage a perdu un dixième de point à 4,7%. Le ministère a en outre révisé en hausse le chiffre de janvier pour montrer 238.000 nouvelles embauches, un plus haut en quatre mois.

Ces chiffres dynamiques devraient conduire la Réserve fédérale (Fed) qui tient une réunion monétaire mardi et mercredi, à relever les taux d'intérêt comme ses dirigeants l'ont plusieurs fois laissé entendre.

Fait notable, le secteur de la production des biens a créé à lui seul 95.000 emplois, un sommet depuis 17 ans.

Le climat exceptionnellement doux pour un mois de février y est pour quelque chose avec 58.000 nouvelles embauches, soit la progression mensuelle la plus forte depuis mars 2007. Mais le secteur manufacturier, cher à la politique du président Donald Trump, qui veut promouvoir les emplois américains dans ce secteur, a aussi grimpé à son plus haut niveau en presque quatre ans en créant 28.000 nouveaux emplois.

Autre signe d'une accélération de l'économie, le salaire horaire moyen a avancé de 6 cents à 26,09 dollars, après une hausse de 5 cents en janvier. La banque centrale, qui guette l'avancée de l'inflation, suit de près l'évolution des salaires.

Le taux de participation à l'emploi, qui compte ceux qui travaillent ou cherchent activement un emploi, a grimpé également à un sommet depuis mars 2014 à 63%, signe d'une plus grande confiance dans l'économie.

En février, les Etats-Unis comptaient 7,5 millions de chômeurs, le taux de sans-emplois parmi les blancs tombant à 4,1%, moitié moins que celui des noirs (8,1%) et inférieur à celui des hispaniques (5,6%).

Ceux qui ne trouvaient qu'un emploi à temps partiel sont restés nombreux à 5,7 millions.

Outre les secteurs du bâtiment et des industries manufacturières, le marché de l'emploi a aussi été tiré par les services de santé (+27.000) et les services aux entreprises (+37.000).

Le commerce de détail en revanche a perdu 26.000 emplois après avoir nouvellement embauché 40.000 personnes le mois précédent. (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...