CS-CFA: les craintes sur le coronavirus assombrissent les attentes des analystes

mercredi, 26.02.2020

Les craintes sur le nouveau coronavirus covid-19 ont assombri les attentes des analystes sondés par Credit Suisse.

Les trois quarts des sondés ne tablent pas sur un changement dans la situation économique suisse. (Keystone)

L'indicateur CS-CFA a reculé de 0,6 points mais reste en territoire positif avec 7,7 points en février, relève mercredi l'établissement dans son communiqué mensuel.

Les trois quarts des sondés ne tablent pas sur un changement dans la situation économique suisse. En outre, le nombre d'analyste s'attendant à un ralentissement de la conjoncture est moins important en février qu'en janvier. Cela suggère que beaucoup d'analystes estiment que le plus dur est passé.

Credit Suisse insiste toutefois sur le fait que le sondage a eu lieu avant que les cas de coronavirus confirmés hors de Chine n'explosent.

Les attentes concernant la conjoncture économique en Chine et en zone euro ont nettement reculé. Aucun sondé ne juge ainsi la situation en Chine "bonne". En conséquence, la dynamique future au niveau des exportations suisses est jugée beaucoup plus mauvaise.

L'or et les actions suisses restent les classes d'actifs les plus attrayantes pour les analystes interrogés. A l'inverse, les fonds immobiliers, l'immobilier, les Confédérations et les emprunts d'entreprises sont de plus en plus estimés survalorisés.

Concernant la juste valeur du cours euro/franc suisse, 36% l'estime entre 1,10 et 1,20 franc, alors qu'ils étaient encore 40% en novembre 2019. Près de la moitié (45%) considèrent que la juste valeur est comprise entre 1,00 et 1,10 franc.(awp)






 
 

AGEFI



...