Le moral des consommateurs reste légèrement au-dessus de la moyenne

jeudi, 01.11.2018

Les consommateurs suisses restent optimistes. Mais ils ne s'attendent pas à bénéficier financièrement de la situation de l'économie et du marché du travail, qui est dans l'ensemble favorable.

La dernière enquête confirme que les consommateurs envisagent l'avenir de façon moins optimiste qu'au cours du premier semestre 2018.(keystone)

Selon le dernier relevé du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco), le moral des consommateurs suisses n'a pas sensiblement évolué depuis juillet. Il reste légèrement au-dessus de la moyenne.

En octobre, l'indice du climat de consommation s'est établi à -6 points, c'est-à-dire pratiquement au même niveau qu'en juillet (-7 points). Depuis le recul sensible de cet été, les perspectives restent presque inchangées, relèvent les économistes bernois.

La dernière enquête confirme que les consommateurs envisagent l'avenir de façon moins optimiste qu'au cours du premier semestre 2018. L'indice du climat de consommation reste toutefois légèrement supérieur à la moyenne pluriannuelle (-9 points).

Selon le Seco, les consommateurs restent confiants pour ce qui est de l'évolution future de la situation économique générale et du chômage, mails il ne s'attendent pas à en bénéficier financièrement. Le sous-indice portant sur la situation financière future (-4 points) est toujours en dessous de la moyenne (2 points).

Cela pourrait s'expliquer par le renchérissement, qui a de nouveau tendance à être davantage ressenti par les consommateurs depuis l'été et qui pèse sur le pouvoir d'achat. Parallèlement, la disposition à faire de gros investissements est, elle aussi, en dessous de la moyenne.(awp)






 
 

AGEFI



...