Dufry retrouve les chiffres noirs en 2016, croissance des ventes

mercredi, 15.03.2017

Les chiffres de Dufry satisfont peu ou prou les attentes des analystes sollicités par AWP en ce qui concerne le chiffre d'affaires et l'Ebitda. Le bénéfice brut et le bénéfice net manquent les prévisions. La croissance organique, que les spécialistes attendaient atone, surprend favorablement.

L'intégration de World Duty Free (WDF), finalisée l'année dernière, a commencé à porter ses premiers fruits, notamment en termes de génération de liquidités

L'exploitant de boutiques hors taxe Dufry a bouclé 2016 sur un bénéfice net après minoritaires de 2,5 millions de francs, après une perte de 79,3 millions l'exercice précédent. L'intégration de World Duty Free (WDF), finalisée l'année dernière, a commencé à porter ses premiers fruits, notamment en termes de génération de liquidités, indique le groupe bâlois mercredi. Le retour à la croissance organique constaté à fin 2016 devrait se poursuive ces prochains mois.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est inscrit à 935 millions de francs, soit une hausse de 29,2%, selon le communiqué de Dufry. Les synergies attendues grâce à l'intégration de WDF devraient atteindre 125 millions de francs par an, contre les 105 millions annoncés précédemment. Le bénéfice brut a gonflé de 28,2% à 4,58 milliards de francs.

Le chiffre d'affaires a bondi de 27,5% sur un an, à 7,83 milliards de francs. Une progression organique (+5,6%) des ventes s'est manifestée tout particulièrement au quatrième trimestre. Pour l'ensemble de l'année, cette croissance a atteint 1,0%.

Les effets de change se sont répercutés négativement à hauteur de 0,6% sur les ventes, principalement en raison de l'affaiblissement de la livre sterling, explique le communiqué.

Les chiffres de Dufry satisfont peu ou prou les attentes des analystes sollicités par AWP en ce qui concerne le chiffre d'affaires et l'Ebitda. Le bénéfice brut et le bénéfice net manquent les prévisions. La croissance organique, que les spécialistes attendaient atone, surprend favorablement.

Pour 2017, Dufry perçoit des tendances positives, dans le sillage de celles constatées à fin 2016. La croissance organique devrait donc se poursuivre. Les marchés difficiles comme le Brésil et la Turquie commencent à dégager à nouveau une bonne performance, affirme Dufry qui ne fournit aucune prévision chiffrée. - (awp)



 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...