CFF: plus de voyageurs au 1er semestre mais moins de bénéfice

mercredi, 04.09.2019

Les CFF ont enregistré un bénéfice de 279 millions de francs au cours des six premiers mois de l'année contre 292 millions un an plus tôt.

Pour CFF Cargo, la demande a notamment été plus faible que prévu pour le transport de l'acier, du bois et de la chimie. (Keystone)

Outre le départ de son directeur général Andreas Meyer, les CFF ont fait état mercredi d'un bénéfice en baisse pour le premier semestre 2019. Malgré une hausse du nombre de voyageurs transportés, le résultat du groupe s'est affiché à 279 millions de francs, contre 292 millions un an plus tôt.

La situation financière reste particulièrement "tendue" pour le trafic de marchandises, a relevé l'ancienne régie fédérale dans un communiqué. Pour CFF Cargo, la demande a notamment été plus faible que prévu pour le transport de l'acier, du bois et de la chimie.

Pour le semestre sous revue, le résultat de CFF Cargo Suisse s'est monté à 250'000 francs, contre 2,16 millions l'an dernier à la même époque. CFF Cargo International a aussi vu son bénéfice s'effriter, de 1,64 million à 1,02 million.

Egalement sous pression, la division des Infrastructures a enregistré un résultat semestriel de 9,6 millions de francs, alors qu'il s'élevait à 63,8 millions au premier semestre 2018. Principale explication: le recul des contributions d'exploitation de la Confédération.

Plus de billets dégriffés

A l'inverse, le trafic des voyageurs se porte bien. La division a réalisé un résultat semestriel de 124,3 millions de francs, contre 115,2 millions l'année précédente. Chaque jour, les CFF ont transporté 1,29 million de voyageurs, soit une progression de 3,9%. Les clients titulaires d'un abonnement général (+2,4%) ou d'un demi-tarif (+3,8%) ont également augmenté.

Le trafic de voyageurs international a aussi connu une évolution positive. La demande pour les trains de nuit a suivi la même courbe. Et les CFF entendent développer la section pour proposer une alternative au trafic aérien.

Satisfaite dans l'ensemble de ses résultats semestriels, l'ex-régie fédérale annonce plusieurs mesures de réductions tarifaires au bénéfice de sa clientèle, mais aussi des améliorations du service pour un montant total de 60 millions. Des billets dégriffés supplémentaires seront proposés et les titulaires d'un AG recevront un crédit de 50 à 100 francs. Huit millions supplémentaires seront aussi investis pour la propreté des trains.

Le personnel n'est pas oublié. Les collaborateurs soumis à la CCT recevront, à choix, deux jours de congé supplémentaires ou une prime de 800 francs.

Ponctualité "insatisfaisante"

Finalement, en matière de ponctualité, les CFF expliquent que neuf voyageurs sur dix sont arrivés à destination à l'heure au cours du premier semestre. Le taux de ponctualité est ainsi resté stable à 90,7%.

"Les chiffres de ponctualité demeurent cependant insatisfaisants dans certaines régions et pendant les périodes de grandes chaleurs", reconnaissent les CFF dans leur communiqué. Ils expliquent que des mesures sont en cours d'élaboration. (awp)






 
 

AGEFI




...