Les CFF et CarPostal développent une application de mobilité

jeudi, 11.04.2019

Les CFF et CarPostal vont développer une application de mobilité qui vise à mieux planifier les déplacements.

Les deux entreprises veulent collaborer plus étroitement afin d'offrir un meilleur service à la clientèle. (Keystone)

Les CFF et CarPostal veulent faciliter les voyages et développer ensemble de nouvelles offres. Ils ont annoncé jeudi le développement conjoint d'une application de mobilité qui doit permettre de mieux planifier les déplacements.

Les deux entreprises ont fait part à Bâle de leur volonté de collaborer plus étroitement afin d'offrir un meilleur service à la clientèle. Elles veulent exploiter des synergies dans la distribution, le développement de plates-formes de mobilité et les véhicules autonomes.

La nouvelle application de mobilité s'inscrit dans le projet "Swiss Smart Mobility" des CFF, auquel participe CarPostal. Elle indiquera en temps réel le taux d'occupation des correspondances et les éventuelles perturbations du réseau. Elle permettra aussi de réserver directement des offres d'autopartage, de vélopartage et de covoiturage.

Viendront s'y ajouter ultérieurement des services tels que les réservations tardives et ciblées de places assises à bord des trains, ainsi que la billetterie automatique. Dans le cadre d'un projet pilote d'un an, le transporteur jaune étudie en outre comment intégrer l'horaire et la billetterie en ligne de l'ex-régie fédérale sur son propre site web, et réciproquement.

Dans le domaine de la conduite autonome, les CFF et CarPostal étudient quelles sont les possibilités de collaboration dans le cadre de projets à venir. Les deux entreprises effectuent actuellement chacune de leur côté des tests de véhicules automatisés, à Sion pour CarPostal et à Zoug pour les CFF. Là aussi, l'objectif à terme est donc d'unir les forces.

Avec ce rapprochement, les CFF et CarPostal veulent "réduire les doublons et créer des synergies". Les simplifications et économies visées sont dans l'intérêt de la clientèle, des cantons et de la Confédération, selon les deux partenaires. (ats)






 
 

AGEFI



...