Ce que l’Australie nous apprend sur l’investissement immobilier

jeudi, 12.11.2020

Les Australiens sont en avance sur les nouvelles tendances pour les bureaux. Les retombées financières que peuvent avoir les investissements dans le bien-être en sont un exemple.

Bardo Magel* / Sebastian Feix**

Bardo Magel et Sebastian Feix

En Australie en tant que propriétaire il est indispensable d’offrir aux locataires plus que l’espace de bureau à louer. 

D’une manière générale, comme les habitants de ce pays aiment exercer des activités physiques et profiter du beau temps pour se rendre à leur travail en vélo ou par la course à pied, ils s’attendent à des cabines de douche et des vestiaires confortables ainsi qu’à de vastes possibilités de stationnement pour les deux roues.

De nombreux propriétaires proposent également des prestations tels que des stations de repassage ou des services pour bicyclettes.

Lors de la conception de l’espace, les locataires recherchent de plus en plus une atmosphère agréable, que le propriétaire peut créer en mettant à disposition des zones de détente et de repos. 

Pour optimiser l’offre, il est judicieux que la propriété dispose de son propre bar à l’entrée du bureau et serve un café de très haute qualité. Car en fin de compte rien n’est plus important pour les Australiens qu’une bonne tasse de café, peu importe l’heure de la journée.

Dans la dure bataille pour la recherche des meilleurs talents, les entreprises veulent offrir l’environnement de travail le plus convivial possible à leurs collaborateurs. Si le propriétaire le reconnaît et contribue au bien-être de ses locataires par les points mentionnés ci-dessus, le revenu locatif sera assuré sur le long terme.

L’immeuble «U60» à Sydney l’illustre bien. Grâce à des investissements mûrement réfléchis dans cette propriété, conçue pour répondre au mieux aux besoins de locataires potentiels, l’ensemble de ce bâtiment a pu être repositionné. Cela a mené à la conclusion de plusieurs contrats de location à long terme, avant même le début des travaux de rénovation et de conversion. Et surtout le montant des loyers signés a atteint des niveaux nettement plus élevés qu’auparavant.

Concrètement, outre les installations de bien-être mentionnées, appelées localement «installations de fin de parcours», l’immeuble a été doté d’une nouvelle zone d’entrée avec un café, des ascenseurs plus rapides et une terrasse sur le toit au look d’un salon confortable. 

Tout l’U60 a été équipé d’une technique de bâtiment peu gourmande en énergie. Grâce au label de développement durable local «NABERS 5 Stars», qui compte 6 étoiles au maximum, l’U60 a décroché une excellente notation.

Au final, les 40 millions de dollars australiens (26 millions de francs) investis dans les travaux de rénovation se sont avérés très rentables. 

La valeur marchande du complexe «U60» s’est appréciée de manière substantielle: elle générera des revenus réguliers et stables pour leurs propriétaires, environ 60 caisses de retraite suisses, dans les années à venir.

* Head Asset Management International / ** Head Transactions International, AFIAA à Zurich






 
 

AGEFI



...