Les analystes un peu moins pessimistes pour la conjoncture suisse

jeudi, 27.12.2018

Les analystes se montrent à nouveau un peu plus optimistes concernant l'évolution de la conjoncture helvétique au cours des six prochains mois.

Pour les trois à cinq prochaines années, la moitié des analystes s'attend à une croissance de l'économie suisse comprise entre 1 et 2%.(Keystone)

Le baromètre mensuel de Credit Suisse et CFA Society Switzerland (CS CFA) publié jeudi s'affiche à -22,2 points pour décembre, contre - 42,3 le mois précédent.

Cet indicateur retrouve à peu près son niveau de la fin de l'été, avant la forte correction sur les marchés, relève le communiqué. Il demeure cependant assez largement en territoire négatif.

Le climat reste bardé d'incertitudes, sur le plan géopolitique notamment. Environ la moitié des analystes prévoient ainsi que les valeurs refuges que sont l'or et le franc vont se renforcer. Concernant le franc, quatre sondés sur dix anticipent une hausse de sa valeur face au dollar, une proportion qui n'avait plus été atteinte depuis dix ans.

Pour les trois à cinq prochaines années, la moitié des analystes s'attend à une croissance de l'économie suisse comprise entre 1 et 2%. Un tiers la voit inférieure à 1%, conséquence d'une croissance mondiale atone. En moyenne, le PIB suisse est attendu en hausse de 1,4%.

Les analystes se montrent plus réservés qu'auparavant au sujet de la conjoncture dans la zone euro et en Chine. Pour les marchés boursiers, près d'une personne interrogée sur deux table sur une hausse des cours, que ce soit pour le SMI, l'EuroStoxx 50 ou le S&P américain.

Concernant l'inflation, les sondés la situent en moyenne à 1,1% pour 2023. Par ailleurs, une grande partie des spécialistes interrogés s'attend à une hausse des taux directeurs de la BNS avant la fin de l'an prochain.

Le sondage a été mené du 3 au 13 décembre auprès de 27 analystes.(awp)






 
 

AGEFI



...