La fortune des ménages suisses a baissé pour la première fois en 10 ans

vendredi, 29.11.2019

Les actifs financiers des ménages ont reculé de 14 milliards de francs (-0,6%), pour s'établir à 2'586 milliards. Il s'agit du premier recul depuis dix ans.

L'endettement privé, constitué principalement d'hypothèques, a poursuivi sa croissance.(Keystone)

Le patrimoine financier des ménages suisses a accusé en 2018 son premier recul depuis dix ans, en raison des turbulences boursières de fin d'année. L'endettement privé, constitué principalement d'hypothèques, a quant à lui poursuivi sa croissance.

Selon les comptes financiers de la Suisse publiés par la Banque nationale suisse (BNS) vendredi, les actifs financiers des ménages ont reculé de 14 milliards de francs (-0,6%), pour s'établir à 2'586 milliards.

Dopée par la montée des prix de l'immobilier, la valeur de marché des biens détenus par les ménages helvétiques a augmenté de 51 milliards de francs (+2,5%) pour s'inscrire à 2'053 milliards.

Ajustée des passifs - essentiellement des prêts hypothécaires - à hauteur de 901 milliards (+2,8%), la valeur nette des ménages a augmenté de 12 milliards de francs (+0,3%) à 3'739 milliards.

L'année dernière, les passifs des fonds de placement résultant de parts de placements collectifs de capitaux ont essuyé un repli de 2,8% à 863 milliards de francs, une première depuis 2018, relève l'institut d'émission. Pour la BNS, cette diminution s'explique par "la baisse des cours boursiers, baisse qui a entraîné des pertes en capital" à hauteur de 44 milliards de francs.

Partie intégrante du système des comptes nationaux, les comptes financiers présentent les actifs et les passifs des secteurs institutionnels de l'économie (sociétés, administrations publiques et ménages). Le compte de patrimoine des ménages y associe les biens immobiliers détenus par ces derniers, évalués aux prix du marché.(awp)






 
 

AGEFI




...