Geberit a amélioré sa rentabilité en 2016 et entend choyer ses actionnaires

mardi, 14.03.2017

L'équipementier de salles de bain Geberit proposera à ses actionnaires une rémunération relevée de près d'un cinquième à 10,00 francs au titre de 2016.

Le chiffre d'affaires, déjà dévoilé en début d'année, a progressé de 8,3% à 2,81 milliards de francs.

Geberit a étendu ses marges l'an dernier. L'équipementier de salles de bain proposera à ses actionnaires une rémunération relevée de près d'un cinquième à 10,00 francs au titre de 2016. L'entreprise saint-galloise entend par ailleurs lancer au deuxième trimestre un programme de rachat d'actions, pour un montant encore non précisé.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a bondi de près d'un quart à 785,2 millions de francs et le bénéfice net de près de 30% à 548,2 millions de francs. Hors intégration de Sanitec, le résultat opérationnel n'a toutefois progressé "que" de 14,6% à 794,9 millions et le bénéfice net de 18,4% à 584,0 millions de francs, détaille mardi le compte-rendu annuel.

Le chiffre d'affaires, déjà dévoilé en début d'année, a progressé de 8,3% à 2,81 milliards de francs.

La performance s'inscrit dans le bas des attentes des analystes consultés par AWP, qui prévoyaient en moyenne un Ebitda de 792,6 millions de francs et un bénéfice net de 555,5 millions de francs. Ajustés des effets de l'incorporation du céramiste finlandais, ces indicateurs étaient attendus à respectivement 802,6 et 586,5 millions de francs. Les prévisions pour le dividende s'étalaient entre 8,60 et 10,62 francs.

La direction anticipe pour l'année en cours une embellie sur le secteur de la construction mais renonce à articuler des objectifs concrets, avançant des divergences importantes en fonction des débouchés et des secteurs. Les prix des matières premières sont attendus en nette hausse sur les six premiers mois de 2017. L'intégration de Sanitec fera toujours l'objet d'une attention particulière. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...