L'EPFL a besoin de volontaires pour créer une cohorte digitale

lundi, 18.02.2019

Dans le cadre d'un programme de recherche sur la nutrition personnalisée, l'EPFL a besoin d'un millier de participants par année.

Des chercheurs ont concocté Food and You, une étude qui veut montrer que les réponses glycémiques après un même repas varient "énormément d'un individu à l'autre". (Pixabay)

Avec Food and You, l'EPFL lance un programme de recherche sur la nutrition personnalisée. Elle a besoin d'une cohorte de volontaires digitaux qui pourront réaliser mesures et prélèvements, indique lundi la Haute Ecole.

Qu'une alimentation soit saine ou pas, cela dépend en partie de chacun, de sa physiologie et de son activité. Sur ce constat, des chercheurs ont concocté Food and You, une étude qui veut montrer que les réponses glycémiques après un même repas varient "énormément d'un individu à l'autre".

Le projet sera coordonné numériquement, explique l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans sa communication. Donc: pas d'entretien individuel ou de rendez-vous médicaux, tout ou presque passe par le site web (www.foodandyou.ch), courriel ou sms. Le matériel nécessaire sera envoyé par la poste.

Pour mener à bien l'étude, un millier de participants sont nécessaires par année. Ils devront pleinement jouer le jeu pendant 14 jours: il faudra qu'ils répertorient leur prise alimentaire quotidienne, leur activité physique, leur sommeil ainsi que leur taux de glucose.

Les volontaires auront pour tâche en outre de collecter et d'envoyer un échantillon de selles. Sans oublier de répondre en ligne à des questionnaires anthropométriques, démographiques et de santé. (ats)






 
 

AGEFI



...