Vive croissance pour Poenina en 2018

jeudi, 11.04.2019

L'entreprise zurichoise Poenina a vu son bénéfice net progressé de 8% sur un an à 7,8 millions de francs.

(Keystone)

Poenina affiche une solide croissance au terme de l'année 2018, exercice marqué notamment par le rachat du grison Inretis. Etoffant ses ventes, le spécialiste zurichois des techniques du bâtiment a vu son bénéfice net gagner 8% en l'espace d'un an à 7,8 millions de francs. Une hausse de 10 centimes du dividende, à 1,70 franc par titre est proposée.

A la faveur d'une demande stable dans le domaine des techniques du bâtiment et d'entrées de commandes demeurant à un bon niveau, le chiffre d'affaires a bondi de 29% à 158,5 millions de francs, écrit jeudi l'entreprise sise à Opfikon. L'embellie reflète également la consolidation à compter du 5 décembre de Inretis.

Conséquence de l'intégration de l'entreprise grisonne, l'effectif du groupe a plus que doublé, passant d'une année à l'autre de 457 à 984 salariés. Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) a progressé de 18% à 10,9 millions de francs, et le bénéfice opérationnel (Ebit) a gagné 16% à 10,1 millions.

Reflet de la bonne performance, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale, le 22 mai prochain, le versement d'un dividende de 1,70 par action au titre de l'exercice écoulé, en hausse de 10 centimes au regard de la rémunération versée pour 2017.

Evoquant l'exercice en cours, Poenina se veut optimiste au vu d'investissements demeurant à un haut niveau dans le secteur du bâtiment. Outre les contrats de services à court terme, l'entreprise affirme pouvoir se reposer sur des réserves de travail pour près de six mois. A plus long terme, la société vise une expansion de sa présence en Suisse, via des acquisitions complémentaires. (awp)






 
 

AGEFI



...