Harsch acquiert Transdem

mercredi, 21.09.2016

L’entreprise spécialisée dans les déménagements d'œuvres d'art Harsch, basée à Genève, a annoncé l’acquisition de la société lausannoise Transdem.

Cette acquisition permet à la société Harsch, déjà présente dans le canton de Vaud depuis 1989, de s’implanter durablement dans la région lausannoise.

L’entreprise Harsch, basée à Genève, a annoncé l’acquisition de la société lausannoise Transdem.

Cette acquisition permet à la société Harsch, déjà présente dans le canton de Vaud depuis 1989, de s’implanter durablement dans la région lausannoise, grâce à la notoriété de Transdem, précise un communiqué.

Cette société, active dans le déménagement et le transport d’œuvres d’art à Lausanne depuis plus de 30 ans, jouit d’une excellente réputation dans le bassin vaudois, grâce à la famille Jaccoud, poursuit le communiqué.

Concernant la société Transdem, il n’y aura pas de changement dans le fonctionnement puisque la structure continuera d’exister en tant que telle et tous les déménageurs garderont leur emploi. Blaise Jaccoud va également continuer à travailler dans la nouvelle structure aux côtés de l’équipe dirigeante de Harsch, menée par Isabelle Harsch. Il estime que cette acquisition est une chance pour Transdem : « grâce à ce rachat, Transdem va pouvoir faire face à un marché du déménagement devenu très concurrentiel. C’est une chance de pouvoir intégrer un groupe tel que Harsch, qui a su développer d’autres services que le déménagement, tout en gardant des valeurs familiales, que nous partageons. »

Après le rachat de Schneider International - Moving Excellence en avril 2015, l’acquisition de Transdem constitue la deuxième acquisition que Harsch parvient à réaliser sous l’impulsion de sa nouvelle dirigeante, Isabelle Harsch. « Le marché du déménagement est incontestablement dans une phase de consolidation. Il y a beaucoup d’acteurs pour une offre qui peine à augmenter. Je pense que dans les années à venir d’autres sociétés seront à vendre et cela constituera autant d’opportunités pour notre groupe pour s’agrandir et prendre de nouvelles part de marché » juge Isabelle Harsch.


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...