Biostime établit à Genève un institut de recherche sur la nutrition et les soins

mercredi, 10.05.2017

Le groupe met en place son institut au Campus Biotech Innovation Park à Genève.

L'entreprise met en place son institut au Campus Biotech Innovation Park à Genève.

L’entreprise, cotée à la bourse de Hong Kong depuis 2010, s’implante à Genève, au Campus Biotech Innovation Park, en créant une plateforme de recherche BINC (Biostime Institute for Nutrition and Care) afin de promouvoir le développement scientifique et technique dans les domaines de la nutrition, de la psychologie et des soins à la personne.

« Notre institut, constitué en Fondation de droit suisse, entend notamment favoriser les échanges scientifiques et les collaborations technologiques entre différents pays et en particulier entre la Suisse et la Chine » relève Patrice Malard, Président de BINC et Chief Technology Officer du groupe Biostime. La Fondation à but non lucratif s’intéresse plus particulièrement à la recherche dans le domaine des microbiotes, des probiotiques et des agents anti-infectieux, des liens entre la nutrition et le développement du cerveau ainsi que de la nutrition personnalisée par rapport au lait maternel.

Pour Luo Fei, CEO du groupe Biostime, « le choix de la Suisse romande s’est imposé comme une évidence pour une organisation comme la nôtre. Le pays est en adéquation parfaite avec l’univers du marché de la petite enfance. Les sciences de la nutrition y sont très bien développées avec un large réseau d’experts dans l’alimentation et le pharma, et la présence de grandes écoles parmi lesquelles l’EPFL. Cet écosystème comporte de nombreux atouts pour un groupe comme le nôtre qui privilégie un positionnement qualitatif et des compétences de haut niveau. Il s’agit de notre première base hors de Chine »

Cette implantation a été soutenue et accompagnée par le Greater Geneva Bern area (GGBa). De retour de Chine, Thomas Bohn, son directeur, se réjouit de l’officialisation de cette annonce : « L’implantation de Biostime à Genève témoigne de l’intérêt croissant des grands groupes chinois pour la Suisse. La Chine est un pays à fort potentiel pour nous : d’autres investissements majeurs sont prévus dans les mois à venir ».


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...