Forbo essuie une perte nette

vendredi, 28.07.2017

L'entreprise a essuyé sur le premier semestre 2017 une perte de 31,1 millions de francs.

L'entreprise a essuyé sur le premier semestre 2017 une perte de 31,1 millions de francs.

Forbo a essuyé sur le premier semestre 2017 une perte de 31,1 mio CHF, essentiellement attribuée à la constitution de provisions à hauteur de 85 mio CHF dans le cadre d'une enquête cartellaire. Hors exceptionnels, le bénéfice net s'est enrobé de 4,3% à périmètre comparable, à 53,9 mio CHF, détaille vendredi le compte rendu du groupe industriel zougois.

Le chiffre d'affaires a enflé de 2,6% ou 4,1% en monnaies locales, à 606,3 mio CHF, dont 415,9 mio CHF dans les revêtements de sols et 190,4 mio dans les bandes de transport.
En monnaies locales, Forbo revendique une croissance de 5,3% en Europe, de 2,4% en zones Asie/Pacifique et Afrique, ainsi que de 1,7% pour le continent américain.

Le résultat d'exploitation (Ebit) s'est inscrit en négatif de 17,1 mio CHF, contre un gain de 63,3 mio CHF un an plus tôt. Hors provisions, l'Ebit aurait atteint 67,9 mio CHF.

Les revenus s'inscrivent dans le haut de la fourchette articulée par les analystes du consensus AWP, qui anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 605,7 mio CHF. La division Flooring Systems a quelque peu déçu en termes de ventes, à l'inverse de Movement Systems. La rentabilité, attendue à 68,2 mio CHF au niveau de l'Ebit et à 54,8 mio CHF au niveau du bénéfice net, a manqué le coche.

PAS D'IMPACT OPÉRATIONNEL

La direction reconduit ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice, y incluant toutefois les provisions en qualité de manque à gagner. Les ventes doivent ainsi afficher un léger embonpoint par rapport à l'an dernier, tout comme la rentabilité opérationnelle.
Il y a une semaine, Forbo avait annoncé la constitution de provisions sur son excédent d'exploitation dans le cadre d'une enquête ouverte en France par le gendarme de la concurrence sur le marché des revêtements de sols.

Vontobel salue une performance robuste, réalisée dans un environnement rendu défavorable par l'augmentation du prix des matières premières et les effets de changes. Le bilan demeure solide en dépit de la constitution de réserves. La banque privée verrait d'un bon oeil une nouvelle acquisition.

UBS rappelle pour sa part que la bonne tenue de Forbo sur le premier semestre était largement anticipée. Vontobel n'attendait pas un impact aussi important des devises mais salue la récolte des premiers fruits des efforts consentis en matière d'efficience.
A 09h40, la nominative Forbo perdait 2,1% à 1499 CHF, dans un SPI en baisse de 0,41%.(awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...