Nestlé USA acquiert une participation minoritaire dans l'américain Freshly

mardi, 20.06.2017

L'entrée du géant veveysan au capital du spécialiste américain des plats prêts à la consommation Freshly s'est effectuée dans le cadre d'une ronde de financement dans laquelle Nestlé a été le principal investisseur.

La filiale américaine de Nestlé poursuit sa restructuration.

La filiale américaine de Nestlé poursuit sa restructuration. Après l'annonce la semaine dernière de la possible cession de ses activités de confiserie outre-Atlantique, le groupe a acquis une participation minoritaire, non spécifiée, dans le spécialiste américain des plats prêts à la consommation Freshly.

L'entrée du géant veveysan au capital de Freshly s'est effectuée dans le cadre d'une ronde de financement dans laquelle Nestlé a été le principal investisseur, selon un communiqué publié mardi sur le site internet de la filiale américaine. Les détails financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés.

Basée à New York, la société américaine a son siège opérationnel à Phoenix, en Arizona. Freshly compte actuellement quelque 400 collaborateurs et compte embaucher dans les douze prochains mois.

Nestlé espère ainsi prendre pied dans le marché des plats cuisinés, qui pèse 10 mrd USD aux Etats-Unis. Dans le cadre de l'opération, le directeur de la division Food de Nestlé USA, Jeff Hamilton, siégera au conseil d'administration de Freshly.

Les premières mesures d'optimisation du portefeuille entreprises par le nouveau directeur général (CEO) du groupe, Mark Schneider, passent plutôt bien auprès de la communauté financière. Plusieurs experts, à l'image de James Edwardes Jones de RBC Capital Markets, pensent désormais qu'on va assister à de nouvelles opérations de ce genre et que Nestlé se situe "au début de quelque chose de plus important".

Les investisseurs ont plutôt bien accueilli l'entrée du géant alimentaire au capital de Freshly. A 10h20, la nominative Nestlé s'enrobait de 0,7% à 84,05 CHF, alors que le SMI des valeurs vedettes se contentait d'une avancée de 0,31%. Vendredi déjà, la perspective d'une cession des activités de confiserie aux Etats-Unis avaient valu au titre un bond de 3%.(awp)



 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...