Alpiq finalise la vente de ses activités de services et d'ingénierie

jeudi, 02.08.2018

L'énergéticien Alpiq a annoncé avoir finalisé la vente au français Bouygues Construction de ses activités de services et d'ingénierie. Cette opération avait été dévoilée fin mars et devisée à 850 millions de francs.

Fin mars, Alpiq avait expliqué cette cession par l'impossibilité financière pour le groupe de poursuivre le développement des activités.(keystone)

Le français Bouygues Construction détient désormais l'entier des activités de services et d'ingénierie d'Alpiq. Cette acquisition lui aura coûté 850 millions de francs.

La transaction a été effectuée ce mardi, après le feu vert des autorités européenne et suisse de la concurrence, a précisé Alpiq dans un communiqué, ajoutant que l'apport brut d'environ 800 millions "améliore nettement la liquidité et renforce le coeur de métier".

Dans ce contexte, le responsable du secteur Building Technology & Design et membre de la direction Peter Limacher quitte la société lausannoise, a-t-elle précisé dans un communiqué. Il sera remplacé au 1er août par Stéphane Schneider, directeur général de Bouygues Energies & Services Suisse.

Fin mars, Alpiq avait expliqué cette cession par l'impossibilité financière pour le groupe de poursuivre le développement des activités de services et d'ingénierie et consolider sa "position de numéro un sur divers marchés". Le groupe lausannois avait alors invoqué la "situation difficile de la production suisse sur le marché libre".

Concrètement, Intec et le groupe allemand Kraftanlagen sont rachetées par deux filiales du groupe hexagonal, Bouygues Construction et Colas Rail.

Les services d'ingénierie d'Alpiq comptent 7650 employés - dont 4000 en Suisse - et ont généré en 2017 un chiffre d'affaires de 1,7 milliard de francs. Les recettes proviennent à 57% de la Suisse, à 24% d'Allemagne et à 12% d'Italie.






 
 

AGEFI




...