Lem: des résultats dopés par les énergies renouvelables

jeudi, 03.08.2017

Lem, fabricants de composants électroniques, a enregistré une hausse de son bénéfice de près d'un quart. Grâce, notamment, au secteur des énergies renouvelables.

Le fabricant de composants électroniques Lem a bouclé le premier trimestre de son exercice décalé 2017/18 (clos au 30 juin) sur un bénéfice net de 13,3 millions de francs suisses, en hausse de près d'un quart (+23,0%) en rythme annuel. Dans un communiqué diffusé jeudi, le groupe plan-les-ouatien explique cette performance notamment par le pic de vente saisonnier dans le secteur des énergies renouvelables.

Pendant la période sous revue, les entrées de commandes ont bondi de 20,8% à 78,8 millions. Le chiffre d'affaires a progressé de 13,4% pour s'établir à 75,9 millions. Ajustée des effets de change, la croissance des ventes est ressortie à 15,1%.

La rentabilité opérationnelle s'est également améliorée, le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) affichant une amélioration de 19,4% à 16,0 millions CHF, pour une marge afférente de 21,0% en hausse de 100 points de base (pb).

Le premier partiel du groupe industriel genevois a nettement dépassé les pronostics des analystes sollicités par AWP. Les plus optimistes avaient anticipé des ventes à hauteur de 71,1 millions de francs suisses et un Ebit à 15,9 millions.

"Nous avons conservé nos marges opérationnelles à un niveau élevé tout en investissant dans notre croissance future", s'est félicité le directeur général (CEO) de Lem, François Gabella, cité dans le communiqué.

Pour la suite de l'exercice, la direction ne s'est toutefois pas aventurée sur le terrain des objectifs chiffrés. Le CEO s'est contenté de rappeler le transfert des lignes de production existantes et nouvelles vers Pékin et Sofia et a évoqué l'engagement de "ressources supplémentaires en recherche et développement (R&D) dans toute l'organisation", sans plus de détails.


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...