Lem annonce des résultats solides mais rabote ses prévisions

vendredi, 01.02.2019

Lem annonce vendredi des performances en sensible hausse pour les neuf premiers mois de l'année, mais réduit cependant "légèrement" ses perspectives de chiffre d'affaires pour l'exercice 2018/19.

"La Chine est notre plus grand marché et offre la meilleure opportunité stratégique de croissance à moyen terme", souligne le directeur général (CEO) Frank Rehfeld.

Malgré des résultats solides pour Lem sur les six premiers mois, le fabricant fribourgeois de composants industriels réduit ses perspectives de chiffre d'affaires pour l'exercice 2018/19 "en raison des incertitudes mondiales pesant sur la demande des clients".

Le chiffre d'affaires de la société a crû de 8,9% à 245 millions de francs, le résultat opérationnel de 9,3% à 50,8 millions et le bénéfice net de 2,4% à 39 millions.

Sur le seul 3e trimestre de l'exercice décalé 2018/19 (octobre à décembre), le bénéfice net s'est monté à 11,6 millions de francs et le résultat opérationnel (Ebit) à 15,2 millions, des résultats conformes voire légèrement supérieurs aux prévisions du consens AWP.

"LEM continue de bénéficier de sa large couverture géographique (...) et du potentiel de croissance des applications automobiles", se félicite le directeur général (CEO) Frank Rehfeld. "La Chine est notre plus grand marché et offre la meilleure opportunité stratégique de croissance à moyen terme."

Les dépenses de recherche et développement (R&D) sur neuf mois ont bondi de 32% à 20,3 millions, de quoi permettere "de saisir les nouvelles opportunités de marché".

Le chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice devrait atteindre entre 315 et 320 millions de francs, un objectif légèrement raboté par rapport aux 320 millions initialement attendus.

"Depuis le dernier exercice, l'incertitude économique mondiale s'est accrue, ce qui aura des conséquences sur nos clients dans les mois à venir. La performance du 4e trimestre sera également affectée par les vacances du Nouvel-An chinois", écrit la société.

L'objectif de marge Ebit reste inchangé, à 20% environ. Les perspectives restent "bonnes" à moyen terme.(awp)






 
 

AGEFI



...