Lem parvient à améliorer son bénéfice malgré la stagnation des ventes

jeudi, 16.02.2017

Lem affiche un bénéfice net en hausse de 3,8% à 32,7 millions de francs, alors que son chiffre d'affaires est resté quasiment stable (-1,1% à taux de change constants) à 197,8 millions sur les neuf premiers mois de son exercice décalé.

François Gabella. Pour le dernier trimestre 2016/17, la direction du groupe dit s'attendre à un développement des affaires stable, en raison notamment de la retenue des clients en Chine.

Le groupe Lem a bouclé les neuf premiers mois de son exercice décalé 2016/17 (avril à décembre) sur un bénéfice net en hausse de 3,8% à 32,7 millions de francs, alors que son chiffre d'affaires sur la même période est resté quasiment stable (-1,1% à taux de change constants) à 197,8 millions, indique le fabricant d'appareils de mesure spécialisés jeudi dans un communiqué.

Le résultat avant intérêts et impôts (Ebit) est ressorti à 41,7 millions de francs, soit 2,5% de mieux que sur la même période un an plus tôt. Sur le seul 3e trimestre, Lem a en revanche vu ses ventes reculer de 3,0% sur un an à 65,1 millions de francs, alors que l'Ebit s'est effrité de 10,2% à 14,1 millions et le bénéfice net de 9,5% à 10,6 millions.

Les chiffres publiés par Lem sont inférieurs à la moyenne des prévisions des experts sollicités par AWP, aussi bien sur neuf mois qu'au 3e trimestre. Si la performance opérationnelle s'inscrit dans le bas de la fourchette, le chiffre d'affaires a clairement manqué le coche.

Pour le dernier trimestre 2016/17, la direction du groupe dit s'attendre à un développement des affaires stable, en raison notamment de la retenue des clients en Chine. Elle confirme par ailleurs ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, à savoir un chiffre d'affaires situé entre 260-270 millions de francs et une marge Ebit "supérieure à 20%". - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...