Leclanché s'installe profondément dans les chiffres rouges au terme de 2019

lundi, 18.05.2020

Leclanché creuse encore plus sa perte nette ainsi que ses autres résultats au terme de l'exercice 2019.

Le chiffre d'affaires a été divisé par trois à 16,3 millions, à comparer aux 48,7 millions de l'année précédente.(Keystone)

La perte nette de Leclanché s'est inscrite à 83,4 millions de francs, contre -50,7 millions en 2018. Parallèlement le chiffre d'affaires a été divisé par trois à 16,3 millions, à comparer aux 48,7 millions de l'année précédente, annonce le groupe vaudois dans un communiqué paru lundi, lequel précise que les chiffres publiés ne sont pas audités.

Quant à la perte opérationnelle (Ebitda) elle atteint désormais 58,9 millions (-39,1 millions 12
mois auparavant).

Le fournisseur de solutions de stockage d'énergie explique ces mauvais chiffres par des retards dans le financement du projet de Saint-Kitts-et-Nevis, la décision de construire ce projet dans le cadre d'un modèle commercial "Build-Own-Operate" (BOO) et des retards dans le financement du capital de croissance.

Pour le directeur général de l'entreprise basée à Yverdon, Anil Srivastava, "il est important de noter qu'aucun projet n'a été perdu et que le chiffre d'affaires non reconnu en 2019 sera reconnu en 2020. Le carnet de commandes combiné, hors projet de Saint-Kitts, dépasse désormais 90 millions de francs, pour une livraison entre 2020 et 2021".(awp)






 
 

AGEFI



...