Leclanché s'allie au chinois Narada Power pour la production de batteries

lundi, 21.11.2016

Leclanché a annoncé lundi avoir conclu un accord mondial avec le chinois Narada Power. Le groupe de Hangzhou investira dans le capital de la société yverdonnoise, tandis que ce dernier accorde une licence pour ses technologies lithium-ion à son nouveau partenaire industriel.

La production conjointe en Chine permettra d'augmenter les volumes et de réduire les coûts de production.

Le fabricant de solutions de stockage énergétique Leclanché a annoncé lundi avoir conclu un accord mondial avec le chinois Narada Power. Le groupe de Hangzhou investira dans le capital de la société yverdonnoise, tandis que ce dernier accorde une licence pour ses technologies lithium-ion à son nouveau partenaire industriel.

La production conjointe en Chine permettra d'augmenter les volumes et de réduire les coûts de production, a précisé Leclanché dans un communiqué. L'entreprise suisse n'a pas détaillé le montant de l'investissement de Narada dans son capital, mais a promis de divulguer de plus amples informations vers le 31 décembre.

Le partenariat avec Zhejiang Narada Power Source, décrit comme étant le leader mondial de la fabrication de batteries, concerne la production et le développement de batteries lithium-ion titanate (LTO) et graphite nickel manganèse cobalt (G-NMC) pour les marchés chinois et mondiaux.

Narada produira les deux technologies dans son usine de Hangzhou en Chine, renforçant celle de Leclanché à Willstätt en Allemagne et à Yverdon-les-Bains en Suisse. Ce mode opératoire permettra "des économies d'échelles et une augmentation des volumes, et ainsi d'atteindre les prix les plus compétitifs pour répondre aux demandes des différents marchés cibles".

Leclanché vise particulièrement la Chine et son marché des bus électriques estimé à plus de 4 mrd USD. - (awp)

  • Développement dans l'édition de mardi de L'Agefi


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...