Corruption au Gabon: le TPF retire une affaire à la justice genevoise

mardi, 16.04.2019

Le Tribunal pénal fédéral a décidé de confier l'affaire de corruption au Gabon au Ministère public de la Confédération.

Comme il s'agit d'une affaire complexe comportant des ramifications internationales, le Tribunal pénal fédéral estime peu opportun que l'instruction soit confiée à une autorité cantonale. (Keystone)

Le Ministère public genevois doit se dessaisir d'une importante affaire de corruption au Gabon, liée à l'attribution de marchés publics. Le Tribunal pénal fédéral a décidé de confier l'instruction au Ministère public de la Confédération.

L'affaire repose sur des soupçons à l'endroit d'un homme d'affaires italien décédé en août 2018. Ce dernier aurait corrompu des fonctionnaires gabonais afin d'obtenir des chantiers publics. Des gains illégaux auraient été blanchis au travers de divers sociétés et comptes, comme l'écrit la Cour des plaintes du Tribunal pénal fédéral dans une décision publiée mardi.

L'homme et sa société auraient réalisé des affaires atteignant quelque 730 millions de francs au Gabon. Des comptes en Suisse détenus par cet Italien ont été bloqués.

Le 7 février 2018, la République du Gabon a déposé une plainte auprès du Ministère public de la Confédération (MPC) contre l'homme d'affaires. Bien que celui-ci soit décédé entre temps, la procédure se poursuit. Il s'agit notamment de déterminer si les fonds litigieux peuvent être remis à sa veuve et à ses trois fils.

Comme le Ministère public genevois enquête sur cette affaire depuis la mi-2017 à la suite d'une annonce au Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent (MROS), le MPC lui avait confié l'ensemble du cas. Mais la famille du défunt a fait recours contre cette décision et a obtenu gain de cause à Bellinzone.

En raison des éléments constitutifs de l'infraction et parce qu'il s'agit d'une affaire complexe comportant des ramifications internationales, le Tribunal pénal fédéral estime peu opportun que l'instruction soit confiée à une autorité cantonale. (awp)






 
 

AGEFI



...