Easyjet optimiste sur son bénéfice face aux grèves des concurrents

mardi, 08.10.2019

Le transporteur à bas coût Easyjet prévoit un bénéfice annuel avant impôt optimiste porté par les grèves estivales de ses concurrents.

Les performances d'EasyJet ont continué d'être conformes aux attentes malgré des conditions de marché difficiles.(Keystone)

La compagnie aérienne britannique EasyJet s'est montrée mardi légèrement plus optimiste sur son bénéfice annuel avant impôt après avoir tiré parti cet été des grèves affectant ses concurrents.

Le transporteur à bas coût prévoit que ce bénéfice sera compris entre 420 et 430 millions de livres (470 à 481 millions d'euros) pour l'exercice comptable du 1er octobre 2018 au 30 septembre 2019, selon un communiqué.

Ce résultat se situera dans le haut de la fourchette que le groupe avait communiqué en juillet et qui s'établissait alors entre 400 et 440 millions de livres.

EasyJet enregistra toutefois un bénéfice avant impôt en forte baisse, d'environ 25%, puisqu'il avait atteint 578 millions de livres lors de l'exercice précédent.

Le groupe, comme l'ensemble du secteur aérien européen, souffre d'une vive concurrence entre compagnies ce qui tirent les prix vers le bas et compriment les marges, sans compter la hausse des couts du carburant.

En outre, le contexte économique est morose avec un ralentissement de la croissance sur le continent, ainsi qu'au Royaume-Uni où les incertitudes du Brexit pèse sur l'activité.

EasyJet dit toutefois avoir connu un été meilleur que prévu grâce à une demande solide, qu'il attribue notamment aux grèves subies par ses concurrents, à savoir British Airways et Ryanair.

Il explique également avoir profité de la mise en place d'initiatives afin d'être plus efficaces et d'augmenter ses recettes.

Le groupe s'attend désormais à ce que son revenu total par siège, un indicateur scruté par le marché, progresse d'environ 0,8% au second semestre, alors qu'il prévoyait jusque-là une légère baisse.

Pour l'ensemble de l'année, cet indicateur devrait néanmoins reculer de 2,7%, précise EasyJet dont le nombre de passagers transporté sur l'exercice a augmenté de 8,6% à 96 millions.

Le taux de remplissage moyen de ses avions va lui baisser de 1,4 point de pourcentage, à 91,5%.

"Les performances d'EasyJet ont continué d'être conformes aux attentes malgré des conditions de marché difficiles", a résumé Johan Lundgren, directeur général du groupe.
EasyJet dévoilera ses résultats annuels complets le 19 novembre prochain et en profitera pour donner des détails sur ses priorités pour l'exercice 2019-2020.

Enfin, le groupe n'a pas évoqué dans son communiqué la faillite du voyagiste britannique Thomas Cook, avec lequel il était en concurrence sur de nombreuses destinations.

M. Lundgren avait confié la semaine dernière à la presse allemande qu'il regarderait si des actifs de Thomas Cook pouvaient être intéressants pour EasyJet, sans avoir pris encore de décision.(awp)






 
 

AGEFI




...