GAM: l'action à nouveau malmenée à l'ouverture

lundi, 13.08.2018

Le titre du gestionnaire d'actifs GAM a dévissé fortement lundi à la Bourse suisse, après de nouvelles annonces perçues négativement par le marché. Les révisions à la baisse des objectifs de cours des analystes se sont multipliées ces derniers temps.

Vendredi, GAM a annoncé la liquidation des fonds qui avaient été suspendus après la mise à pied du responsable en charge de ces véhicules d'investissements. (keystone)

Vers 9h45, l'action GAM chutait de 4,1% à 8,46 francs, dans un SPI en recul de 0,53%. Sur les trois derniers mois, l'action a perdu la moitié de sa valeur.

Vendredi, GAM avait annoncé la liquidation des fonds qui avaient été suspendus après la mise à pied du responsable en charge de ces véhicules d'investissements, Tim Haywood. Après la mise à l'écart de ce dernier, visé par une enquête interne, de nombreux investisseurs ont retiré leurs avoirs, avait fait valoir le groupe zurichois.

Cette liquidation des fonds doit permettre aux investisseurs de récupérer plus rapidement leur mise. Ces derniers se verront reverser leur part en numéraire, dès que cette part sera disponible, avait écrit GAM dans une lettre aux actionnaires. L'opération de liquidation concerne au total neuf fonds d'une valeur totale de 7,3 milliards de francs.

Fin juillet, le groupe avait par ailleurs annoncé le bouclement du premier semestre 2018 sur un bénéfice net IFRS amputé de près de deux tiers (-62%) en rythme annuel, à 25,4 millions de francs. Le recul avait été mis sur le compte essentiellement d'un correctif lié à la reprise de Cantab en octobre 2016. Globalement, les résultats se situaient dans la fourchette haute des attentes des analystes.

Ce lundi, Baader Helvea a abaissé nettement, à 9,30 francs, contre 13,00 francs précédemment, son objectif de cours pour la nominative GAM, tout en maintenant sa recommandation à "hold".

Auparavant, Vontobel avait déjà revu fortement à la baisse son objectif, à 8,80 francs, après 12,50 francs ("hold" également), en raison des incertitudes née suite à la suspension de M. Haywood.

UBS de son côté a récemment élagué son objectif à 8,90 francs, après 17,30 francs. (awp)






 
 

AGEFI




...