Le Tessin et la Lombardie se réconcilient

jeudi, 06.07.2017

Le Tessin participera quand même aux coûts de la ligne de train directe qui le reliera à l'aéroport de Milan. Cette entente a été obtenue mercredi entre le gouvernement tessinois et le président de la région de Lombardie Roberto Maroni.

Le Tessin participera quand même aux coûts de la ligne de train directe qui le reliera à l'aéroport de Milan.

Contrairement à ce qu'il avait décidé la semaine passée, le Tessin participera quand même aux coûts de la ligne de train directe qui le reliera à l'aéroport de Milan. Mais seulement lorsque la ligne en question verra effectivement le jour. Son entrée en service ne cesse d'être retardée.

Cette entente a été obtenue mercredi entre le gouvernement tessinois et le président de la région de Lombardie Roberto Maroni à Mezzana (TI). Nous avons pu nous mettre d'accord pour qu'il y ait une liaison directe entre le Tessin et l'aéroport de Milan d'ici fin 2018, a dit le président du gouvernement tessinois Manuele Bertoli (PS).
Ce n'est qu'à ce moment-là, et pas avant, que le canton participera à son financement, a-t-il poursuivi. Le Tessin versera donc les deux millions de francs annuels prévus en guise de participation aux coûts du tronçon entre Mendrisio (TI) et Varese (I).

Retard de près de trois ans

La semaine dernière, la Région de Lombardie avait annoncé de manière inattendue que la principale voie d'accès nord à l'aéroport de Milan-Malpensa se fera via Côme-Varese, et non plus Lugano-Varese. De plus, cette dernière ne devra entrer en service qu'en juin 2018, et non plus décembre 2017.

Elle connaît déjà un retard de près de trois ans sur les plans convenus dans un accord en 2011. D'où la décision du Tessin de ne plus verser les deux millions prévus.
Dès juin 2018, les voyageurs du canton italophone pourront déjà rejoindre l'aéroport milanais grâce à une liaison temporaire, en changeant toutefois de train à Mendrisio.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...