Aux racines de l’absinthe du Val-de-Travers

dimanche, 05.05.2019

Le terroir qui a vu naître la fée verte compte aujourd’hui une trentaine de distillateurs dont peu sont professionnels. Une IPG pour protéger leur savoir-faire est en vue.

Sophie Marenne

La levée de l’interdiction a permis de créer des emplois, non seulement du côté des fabricants mais aussi dans le tourisme. (Guillaume Perret)

Il se produit en Suisse entre 160.000 et 180.000 litres d’absinthe par année dont plus de 80% sont distillés dans le Val-de-Travers. Ce territoire d’un peu plus de 100 km2  à l'ouest du canton de Neuchâtel est le berceau de la fée verte, née au milieu du XVIIIe dans le...






 
 

AGEFI



...