Partners Group dépasse une nouvelle fois les attentes

mardi, 11.09.2018

Le spécialiste zougois en capital-investissement a décoiffé toutes les attentes, que ce soit au niveau des recettes, de la rentabilité et des profits. Le titre a battu un nouveau record à la Bourse suisse.

Le résultat financier a fondu de plus de trois quarts à 30 millions de francs, plombé par des effets de change négatifs et la fiscalité. (awp)

Partners Group a livré au premier semestre une nouvelle performance de choix. Le produit d'exploitation s'est envolé de 17% sur un an à 659 millions de francs, a indiqué mardi le groupe basé à Baar.

Sur ce total, les revenus de gestion ont grimpé de 15,8% à 484 millions, pour une marge légèrement érodée à 1,30%. La plupart de ces revenus sont récurrents et découlent de contrats long terme avec les clients, précise Partners Group.

Les recettes de gestion en retard ont baissé et devraient également s'inscrire en recul pour l'ensemble de l'exercice 2018. Ces recettes tardives interviennent lorsqu'un client investit dans un fonds pour lequel la période de collecte est déjà terminée, ce qui engendre des frais pour lui.

Les commissions de gestion ont augmenté de 19% à 175 millions. Le groupe a profité de conditions favorables sur le marché pour vendre des investissements matures à ses clients. Cette part des recettes gagnera en importance à l'avenir, assure le communiqué. La marge a subi une contraction par rapport à l'année 2017 dans son ensemble, passant à 1,77% contre 1,89% à fin décembre.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est fixé à 437 millions, en hausse de 17% en rythme annuel comme pour les recettes. La marge afférente est restée stable à 66%.

Cent milliards investis

Le résultat financier a fondu de plus de trois quarts à 30 millions de francs, plombé par des effets de change négatifs et la fiscalité. La croissance du bénéfice net s'avère ainsi moins forte que celles du produit d'exploitation et de l'Ebitda. Le résultat s'est néanmoins étoffé de 10% à 394 millions.

Tous ces indicateurs dépassent largement la moyenne des prévisions des analystes sollicités. En termes de recettes et d'Ebitda, Partners Group fait mieux que les attentes les plus optimistes.

"Nous pensons que la surperformance relative des marchés privés vis-à-vis des sociétés cotées se poursuivra", indique le codirecteur Christoph Rubeli, cité dans le communiqué. Le capital-investissement demeurera la meilleure alternative à long terme, selon lui.

Le groupe avait révélé à mi-juillet sa masse sous gestion et la demande clientèle, à respectivement 67,1 milliards d'euros (75,87 milliards de francs, +8%) et 6,2 milliards (-10%).

Dans le communiqué, le codirecteur général André Frei souligne que la société a dépassé le seuil des 100 milliards de dollars (97,5 millions de francs) placés dans toutes les classes d'actifs depuis sa création en 1996.

Pour l'ensemble de l'année, le groupe d'investissement zougois a confirmé ses objectifs, à savoir une demande de la clientèle entre 11 et 14 milliards d'euros et des reflux de capitaux en raison de programmes arrivés à maturité ("tail down") compris entre 4,5 et 5,5 milliards.

Ces chiffres ont une nouvelle fois surpris les analystes et propulsé le cours de l'action Partners Group vers de nouveaux sommets. Le titre a établi mardi un nouveau record à 777,50 francs dans les premiers échanges. Vers 11h45, il prenait 3,9% à 770 francs, dans un SMI en léger recul (-0,07%).(awp)






 
 

AGEFI




...