Landis+Gyr prévoit une croissance annuelle de 5% jusqu'en 2021

mardi, 29.01.2019

Le spécialiste zougois des compteurs d'énergie Landis+Gyr confirme son objectif pour l'exercice décalé 2018/19, à savoir une hausse de ses recettes entre 1 et 3% et un Ebitda ajusté entre 217 et 237 millions de dollars.

Le directeur général de Landis+Gyr Richard Mora. (Keystone)

Landis+Gyr a défini une nouvelle feuille de route sur le moyen terme prévoyant une croissance annuelle de son chiffre d'affaires autour de 5% jusqu'en 2021. La marge bénéficiaire brute (Ebitda) ajustée doit s'élever entre 13,5 et 14,5%, a annoncé mardi le spécialiste zougois des compteurs d'énergie lors de sa journée des investisseurs à Zurich.

Le groupe a par ailleurs confirmé son objectif pour l'exercice décalé 2018/19, à savoir une hausse de ses recettes entre 1 et 3% et un Ebitda ajusté entre 217 et 237 millions de dollars (entre 214 et 233 millions de francs). Les flux de trésorerie disponibles sont attendus entre 90 et 110 millions de dollars.

La croissance définie dans la nouvelle feuille de route à moyen terme a été fixée en partant du chiffre d'affaires de 1,7 milliard de dollars réalisé en 2017. La nouvelle ligne prévoit aussi un flux de trésorerie disponible (hors fusions et acquisitions) au-dessus de 150 millions de dollars. L'endettement net doit rester en deçà d'un facteur de 1,5 par rapport à l'Ebitda ajusté. Le dividende se montera à au moins 75% du flux de trésorerie libre.

Rachat d'actions pour 100 millions

Le groupe aux quelque 6000 employés annonce en outre un programme de rachat d'actions jusqu'à hauteur de 100 millions de francs ou 8% du capital-actions. Le programme démarre ce mercredi pour s'étendre sur un an et demi. La croissance des recettes doit s'appuyer sur trois piliers, à commencer par les compteurs intelligents.

"Nous pensons que ces derniers joueront un rôle fondamental et que notre leadership et notre historique en la matière nous placent en pole position pour atteindre nos objectifs dans nos trois secteurs de croissance", relève le directeur général Richard Mora, cité dans le communiqué.

Le secteur des compteurs intelligents est appelé à croître de 7% d'ici 2021 en Chine, où il représentait déjà 5,6 milliards de dollars en 2017.

Le groupe avait présenté à fin octobre des résultats largement supérieurs aux attentes pour le 1er semestre (clos à fin septembre) tout en rabotant ses objectifs pour 2018/19. Les entrées de commande s'étaient envolées de plus de 10%, pour des ventes en hausse de 1,9%, à 853 millions.

Landis+Gyr avait dit cependant rencontrer toujours des difficultés pour l'approvisionnement en composants, une incertitude qui a contraint l'entreprise à revoir à la baisse ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice. Les retards de livraison lui avaient coûté 12,2 millions de dollars. (awp)






 
 

AGEFI



...