Xapo transfère à Zoug une partie de ses crypto-actifs hongkongais

jeudi, 24.01.2019

Le spécialiste du stockage de monnaie numérique Xapo est en train de déplacer "pas à pas" vers la Suisse une partie importante des crypto-actifs de ses clients gérés à partir de Hong Kong.

Xapo est un acteur important du stockage d'actifs numériques, qui revendique le statut de premier dépositaire de bitcoins de la planète.

"Il s'agit essentiellement d'actifs détenus par des clients institutionnels", a confié jeudi un responsable de l'entité suisse du groupe américain, sans plus de précisions sur les volumes déplacés.

"La plupart de nos clients sont des particuliers, mais la part la plus importante des actifs de notre clientèle est détenue par une minorité d'institutionnels", a-t-il précisé, insistant sur le fait que le transfert d'activités ne signifiait en aucun cas la cessation des activités dans l'ex-colonie britannique.

Il s'agit d'une "migration pas à pas", qui a débuté en automne dernier, après que l'entreprise a adhéré à un organisme d'autorégulation (OAR), une des exigences posées en janvier 2017 par l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) comme préalable à l'autorisation d'opérer en Suisse.

"On croyait jadis que Hong Kong était le Graal en matière de réglementation crypto, mais c'est devenu plus opaque", a déploré le président de Xapo, Ted Rogers, dans une interview à Swissinfo en marge du World Web Forum qui s'est tenu le week-end dernier à Zurich.

Soulignant la nécessité pour les acteurs de la branche "d'être agiles et de s'adapter constamment aux changements réglementaires", l'Américain avait fait l'éloge des régulateurs helvétiques "intelligents, intéressés et sophistiqués dans leurs relations avec les marchés financiers".

Même s'il est important, le transfert d'activités ne devrait pas se traduire par des postes supplémentaires en Suisse - moins d'une dizaine actuellement - prévient toutefois le responsable local de Xapo.

"Le groupe compte quelque 250 collaborateurs répartis dans une cinquantaine de pays", fait-il-remarquer, précisant que l'équipe basée à Hong Kong se compte sur les doigts d'une main. La migration ne concerne que les services de stockage de bitcoins basés en dehors des Etats-Unis.

Xapo est un acteur important du stockage d'actifs numériques, qui revendique le statut de premier dépositaire de bitcoins de la planète. Au printemps dernier, Bloomberg avait estimé à 10 milliards de dollars la masse de bitcoins reposant dans les coffres virtuels du groupe, soit environ 7% du volume en circulation de la plus célèbre des cryptodevises.(awp)






 
 

AGEFI



...