Retour à la normale pour la croissance d'ISS en Romandie

mardi, 20.11.2018

Le spécialiste des services aux entreprises ISS table sur une progression des revenus de plus de 3% en Romandie pour l'année 2019.

Christophe Favier-Bosson, directeur romand d'ISS Suisse.

ISS devrait retrouver cette année en Suisse romande un niveau de croissance plus habituel, supérieur à 3% à quelque 190 millions de francs de chiffre d'affaires. En 2017, les recettes s'étaient envolées de 7%, en raison d'un développement important dans les segments bancaire et pharmaceutique.

Depuis janvier dernier, la liste des clients en Suisse romande s'est allongée. "Nous avons commencé la collaboration Merck en début d'année. Nous nous sommes également engagés sur différents objets avec Wincasa ou Swiss Life. Le centre commercial de la Praille (à Genève) est l'un des exemples" précise Christophe Favier-Bosson, directeur romand d'ISS Suisse.

>> Lire aussi: ISS Suisse reste attaché à Genève Aéroport malgré une déconvenue

A l'échelle nationale, le spécialiste de services aux entreprises ambitionne de dépasser la barre symbolique des 800 millions de chiffre d'affaires, à 807 millions de francs, soit une croissance de plus de 2%. Les recettes avaient atteint 788,8 millions l'année dernière.

La société basée à Zurich table sur une progression des revenus de plus de 3% en Romandie pour l'année 2019, un rythme de croissance peu ou prou similaire à celui attendu en Suisse.

ISS Suisse emploie quelque 3800 personnes - ou 1600 équivalents plein temps - de ce côté de la Sarine, sur un effectif total de 12'136 employés (7026 ept), dont 550 (265 ept) au Tessin. Les collaborateurs en Suisse représentent à peine 3% du personnel du groupe danois, fondé en 1901.

ISS est présent sur territoire helvétique depuis 1967. En 2017, les activités suisses avaient contribué à hauteur de 7% des recettes globales du groupe ISS. Il s'agit du principal marché dans la région "Europe continentale", qui n'inclut pas les pays nordiques, la Grande-Bretagne et l'Irlande. (awp)






 
 

AGEFI



...