Leonteq en forte hausse

jeudi, 08.02.2018

Le spécialiste des produits dérivés Leonteq a progressé fortement l'année dernière, malgré d'importants coûts non-récurrents. La performance a été portée par sa principale source de revenus, les opérations de commissions, mais également par un effort d'économie.

Le conseil d'administration propose de renoncer au dividende afin de préserver la capitalisation du groupe zurichois.

Le conseil d'administration propose de renoncer au dividende afin de préserver la capitalisation du groupe zurichois.

L'année dernière, Leonteq a dégagé un bénéfice net de 23,1 millions de francs, en progression de 34% sur un an, indique la société jeudi. Cette dernière a comptabilisé une charge non-récurrente de 15,9 millions de francs. Le résultat opérationnel s'est étoffé de 32% à 23,3 millions.

Le produit d'exploitation a atteint 215,4 millions, ce qui représente une hausse de 4%. Le moteur de cette croissance est à chercher du côté des opérations de commissions, dont les recettes nettes se sont envolées de 18% à 247,0 millions. Les charges ont augmenté de 1% à 192,1 millions. Leonteq a réalisé des économies de 24 millions l'année dernière.

Les chiffres publiés par Leonteq sont peu ou prou conformes aux prévisions des deux analystes sollicités par AWP. Le bénéfice net est supérieur aux attentes.

"Je suis satisfait d'avoir terminé le redressement de l'entreprise en une année", déclare le directeur général (CEO) Marco Amato, cité dans le communiqué.

L'année 2018 sera marquée par de nombreux investissements, notamment le transfert d'activités au Japon ainsi que la collaboration avec Crédit Agricole CIB et Standard Chartered Bank. Les charges vont prendre l'ascenseur. Elles sont attendues à 180 millions de francs. (awp)






 
 

AGEFI


 

 



...