Givaudan dévoile ses nouveaux objectifs pour 2025

jeudi, 27.08.2020

Le spécialiste des arômes et parfums Givaudan a dévoilé jeudi ses nouveaux objectifs à l'horizon 2025 et a renommé ses deux divisions.

Après avoir effectué 16 acquisitions depuis 2014, Givaudan veut continuer sur cette voie.(Keystone)

Givaudan s'attend à dégager sur la période allant jusqu'en 2025 une croissance organique des ventes de 4% à 5% sur une base comparable et à réaliser un flux de trésorerie disponible d'environ 12%, a-t-il précisé jeudi dans un communiqué.

Après avoir effectué 16 acquisitions depuis 2014, Givaudan veut continuer sur cette voie et "étendre davantage son portefeuille dans les arômes et parfums, les produits naturels et les systèmes de distribution vers la nutrition, les ingrédients alimentaires et les produits de beauté".

Sur la précédente période de 2016 à cette année, le groupe verniolan avait pour ambition de réaliser une croissance organique des ventes entre 4% et 5% et un flux de trésorerie disponible représentant 12%-17% des recettes. En matière de dividende, Givaudan ambitionnait de maintenir ses pratiques sur la période.

Le groupe dirigé par Gilles Andrier a également renommé ses deux divisions arômes et parfums, qui s'appellent désormais respectivement goût et bien-être (Taste & Wellbeing) ainsi que parfums et beauté (Fragrance & Beauty).

Givaudan laisse les investisseurs de marbre avec ses objectifs

Le titre Givaudan reculait jeudi matin, en harmonie avec un marché plutôt prudent. Le spécialiste verniolan des arômes et parfums a dévoilé de nouveaux objectifs pour la période 2020-2025, s'attendant désormais à une croissance organique des ventes de 4% à 5% et un flux de trésorerie disponible d'environ 12%. Les analystes n'ont que le mot "continuité" à la bouche.

A 10h07, le titre Givaudan perdait 0,60% à 3830 francs dans un SMI en recul de 0,43%.

Comme attendu, il s'agit plus d'une évolution que d'une révolution, résume Vontobel. L'analyste Jean-Philippe Bertschy estime que les nouveaux objectifs s'inscrivent dans le sillage des précédents, mais souligne toutefois l'ambition de Givaudan en termes d'acquisitions à hauteur de 3 milliards de ventes d'ici 2030, contre 1,5 milliard au cours des cinq dernières années.

Tous les ingrédients sont réunis pour que Givaudan continue à fournir des rendements intéressants, assure l'analyste de la banque de gestion zurichoise, qui recommande toujours le titre à l'achat.

UBS campe également sur "buy", malgré une petite déception au niveau du flux de trésorerie, dont l'objectif dénote une certaine prudence.

On ne change pas une équipe qui gagne, affirme pour sa part Andreas von Arx, de Baader Helvea. La direction de Givaudan mise sur la continuité, se basant sur ce qui a fait son succès ces dernières années. Ces nouvelles orientations stratégiques ne chamboulent rien, mais sont les garantes d'une tendance positive dont devrait toujours profiter Givaudan à l'avenir. La recommandation "add" est confirmée.

La Banque cantonale de Zurich estime que l'action mérite toujours d'être "surpondérée", même en l'absence de surprises majeures. Le renforcement attendue du portefeuille de produits va permettre au groupe genevois d'élargir sa base de clients, qui seront mieux servis, selon l'analyste Daniel Bürki.(AWP)






 
 

AGEFI



...