Givaudan convoite la totalité de Naturex

mardi, 05.06.2018

Le spécialiste des arômes et des parfums Givaudan passe de la parole aux actes concernant Naturex. La société française fera l'objet d'une offre publique d'achat obligatoire pour le capital-actions encore en circulation, comme annoncé précédemment.

Le groupe genevois annonce par ailleurs la finalisation du rachat d'un premier paquet d'actions Naturex.(keystone)

Le groupe verniolan a lancé l'opération et propose 135 euros par action, indique-t-il mardi. Il doit débourser un total de 1,29 milliard d'euros (1,49 milliard de francs), selon les information fournies en mars.

Le conseil d'administration et la direction de Naturex approuvent sans réserve cette transaction, explique le communiqué de Givaudan.

Le groupe genevois annonce par ailleurs la finalisation du rachat d'un premier paquet de titres Naturex, à hauteur de 40,5% du capital-actions pour un prix de 135 euros par unité, soit un montant de 522 millions d'euros (602,9 millions de francs). Dévoilée en mars, la reprise de la société française était prévue en deux phases.

Au moment de l'annonce, le prix par action proposé par Givaudan dépassait de 40% le cours du titre Naturex. L'action s'est hissée depuis au niveau de l'offre. En début de matinée, elle affichait une petite hausse et chatouillait les 135 euros.

Cette acquisition doit permettre au numéro un mondial des arômes et des parfums de renforcer sa présence dans les ingrédients d'origine naturelle. L'opération devrait être clôturée d'ici la fin de l'année, avait précisé un porte-parole en mars. Naturex sera intégré à la division Arômes de Givaudan.

Acquisition chère mais pertinente

L'impact sur le chiffre d'affaires du groupe ne fait l'objet d'aucune estimation pour l'instant. Ce rachat devrait dans l'immédiat se refléter négativement sur la rentabilité.

Naturex, basée à Avignon, est spécialisée dans la production et la commercialisation d'ingrédients pour le secteur agroalimentaire, nutraceutique et cosmétique. La société a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 405 millions d'euros. Cotée à la Bourse de Paris, elle dispose de 16 sites de production au niveau mondial et emploie 1700 personnes.

Le patron de Givaudan avait déclaré fin janvier scruter le marché pour réaliser d'éventuelles acquisitions complémentaires. Depuis le début de l'année, le groupe n'a pas annoncé d'autres rachats. Il a finalisé lundi la reprise du créateur français de parfums Expressions Parfumées.

Entre 2014 et 2017, le leader mondial du secteur a réalisé quatre acquisitions - Active Beauty en 2014, Induchem en 2015, Spicetec en 2016 et Activ International l'exercice précédent. Cette année, le groupe veut encore conclure le rachat de Centroflora Nutra.

Au moment de l'annonce, les analystes avaient pointé du doigt un prix d'achat élevé, tout en reconnaissant la pertinence de cette opération. Givaudan s'assure une position dominante dans le secteur des extraits naturels, tout en garantissant un accès aux secteurs alimentaire et de la cosmétique, avait notamment expliqué Vontobel. (ats)






 
 

AGEFI


 

 



...