La Fourchette devient The Fork

mercredi, 12.02.2020

Le spécialiste de la réservation de restaurants en ligne poursuit sa stratégie de développement international et étend sa marque globale The Fork aux marchés français et suisse.

The Fork permet de faciliter la mise en relation entre le restaurant et le client, en digitalisant le cahier de réservation.(Pixabay)

Aujourd’hui présente dans 22 pays, la start-up La Fourchette créée en 2007, devenue un acteur mondial de la réservation en ligne de restaurants poursuit son internationalisation, et devient The Fork en Suisse.

Une évolution du nom, mais pas de sa mission qui reste inchangée depuis 13 ans : faciliter la mise en relation entre le restaurant et le client, en digitalisant le cahier de réservation, et permettre aux utilisateurs de réserver un restaurant pour chaque occasion. 

Depuis sa création, la plateforme opère sous différentes marques:

- «LaFourchette» en France en en Suisse

- «ElTenedor» en Espagne

- «Bookatable» au Royaume-Uni, en Allemagne, Autriche, Finlande et Norvège

La traduction anglo-saxonne “The Fork” apparaît à mesure que la plateforme se développe à travers le monde. Aujourd’hui 14 pays opèrent sous cette marque. 

Cette évolution résulte de la nécessité d’avoir une marque forte et unique sur tous ces marchés. Depuis sa création, l’entreprise s’est largement développée à l’international, à la faveur d’une stratégie de croissance à long terme portée par la croissance organique de l’entreprise, mais également par des acquisitions stratégiques d’acteurs majeurs du secteur.

Cette croissance externe a été initiée en 2014 via différents rachats :

- “Restopolis” en Italie

- “Best Tables” au Portugal et au Brésil

- “Dimmi” en Australie

- “Iens” aux Pays-Bas

Elle se poursuit depuis avec le rachat de “Restorando” en 2019 (implanté dans 7 pays d’Amérique du Sud) et plus récemment celui de “Bookatable” (présent au Royaume-Uni, en Allemagne et Autriche), permettant à la marque de renforcer sa présence européenne.






 
 

AGEFI




...