Medartis entend quadrupler ses ventes aux Etats-Unis d’ici 2024

mardi, 03.03.2020

Le spécialiste bâlois de l’ostéosynthèse des extrémités a amélioré son chiffre d’affaires de 7% à 130 millions en 2019. Mais le bénéfice net a été divisé par deux à 2,1 millions. Le nouveau CEO vise un essor annuel de 15% à moyen terme. L’action bondit de 11%.

Piotr Kaczor

Malgré une croissance nettement supérieure à celle de ses marchés sous-jacents dans ses trois segments d’activités essentiels, le fabricant bâlois de produits médicaux destinés à l’ostéosynthèse a enregistré un fléchissement- en termes corrigés des facteurs extraordinaires - de sa marge...






 
 

AGEFI



...