La Suisse reporte le sommet ministériel sur la sécurité des patients

mercredi, 19.02.2020

Le sommet ministériel sur la sécurité des patients, qui devait avoir lieu les 27 et 28 février à Montreux, est reporté à une date ultérieure en raison de l'épidémie du coronavirus.

MH

Pour cette 5e édition, le conseiller fédéral Alain Berset avait invité le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.(Keystone)

La Suisse a pris la décision de différer la tenue du sommet ministériel sur la sécurité des patients en raison du coronavirus. Des professionnels de la santé ainsi que des décideurs politiques du monde entier étaient attendus à Montreux, du 27 au 28 février, pour débattre de la qualité des soins et des mesures à mettre en œuvre. 

Toutefois, une partie des spécialistes attendus à Montreux sont actuellement occupés à gérer la crise dans leur pays respectif. Dans ces conditions, le Département fédéral de l'intérieur, après en avoir avisé l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a décidé de repousser la 5e édition du sommet ministériel sur la sécurité des patients.

Le Conseil fédéral a été informé de cette décision lors de sa séance du 19 février 2020. Ce report à une date ultérieure permettra en outre de tirer des enseignements de la gestion de l'épidémie du covid-19 et de l'efficacité des mesures prises dans les différents pays.

Le «Global Ministerial Summit on Patient Safety» réunit chaque année depuis 2016 des décideurs politiques et des experts dans le but de promouvoir la sécurité des patients. Pour cette 5e édition, le conseiller fédéral Alain Berset avait invité le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, les ministres de la santé ainsi que des experts internationaux à débattre des mesures nécessaires au renforcement de la sécurité des patients.






 
 

AGEFI



...