Bourse Zurich: sur la retenue avant l'ouverture, pour une journée chargée

mercredi, 15.03.2017

Le SMI s'acheminait mercredi vers une ouverture timide, dans l'attente d'importantes échéances géopolitiques.

A 08h17, le préSMI compilé par Julius Bär grignotait 0,03% à 8666,29 points. Les valeurs vedettes grappillaient quelques fragments de pour mille chacune. - (Reuters)

La Bourse suisse s'acheminait mercredi vers une ouverture timide, dans l'attente d'importantes échéances géopolitiques. Des élections législatives se tiennent ce jour aux Pays-Bas, qui risquent de donner une représentation inédite à l'extrême-droite eurosceptique néerlandaise.

Au terme de deux jours de conclave, le principal comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine (Fed) doit par ailleurs confirmer - ou non - les attentes d'un relèvement des taux d'intérêts aux Etats-Unis. La décision est attendue après clôture des places européennes et sera encore suivie d'une conférence de presse, susceptible de donner des détails sur le calendrier pour de prochaines hausses de taux.

Stock et fondamentaux du pétrole viendront encore enrichir une ribambelle d'indicateurs macro-économiques.

En Suisse, Dufry retiendra l'attention après ses résultats 2016. Actelion a dévoilé l'appellation de sa future émanation : "Idorsia". Le marché élargi a offert un feu d'artifice matinal de résultats d'entreprises et d'annonces diverses.

A 08h17, le préSMI compilé par Julius Bär grignotait 0,03% à 8666,29 points. Les valeurs vedettes grappillaient quelques fragments de pour mille chacune.

Dufry s'adjugeait 2,1% après avoir retrouvé la voie de la rentabilité l'an dernier, mais le bénéfice est resté en deçà des attentes du marché. La direction se veut confiante pour l'exercice en cours, sans aller jusqu'à définir des jalons concrets.

Actelion oscillait autour de l'équilibre. Le conseil d'administration a invité les actionnaires à se prononcer le 5 avril sur le projet de rachat par le mastodonte américain Johnson & Johnson, ainsi que sur les modalités afférentes.

Les administrateurs de Sika (+0,1%) brigueront tous un nouveau mandat lors de la prochaine assemblée générale, laissant augurer une poursuite du bras de fer qui oppose le chimiste du bâtiment aux héritiers de son fondateur et au concurrent français Saint-Gobain.

Il faudra pour assister à plus d'animation attendre l'ouverture de la place zurichoise et les premiers mouvements sur le marché élargi, où BVZ, Evolva, EFG International, Tecan, EEII, BFW Liegenschaften de même que Comet ont livré des résultats plus ou moins définitifs. La Comco a par ailleurs ouvert une enquête à l'encontre de Bucher-Landtechnik, sur des soupçons d'entrave aux importations parallèles. - (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...