Bourse Zurich: léger repli en milieu de séance, Galenica et Geberit en focus

mardi, 14.03.2017

Le SMI évolue sur une note légèrement négative en milieu de séance.

Un peu après midi, le SMI reculait de 0,10% à 8675,11 points. Le SLI perdait 0,20% à 1374,60 points et le SPI 0,11% à 9561,35 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 20 reculaient, 7 montaient, Sika, Clariant et Adecco étaient stables. - (Reuters)

La Bourse suisse évolue sur une note légèrement négative mardi en milieu de séance. Les courtiers notent que le marché tient déjà compte du relèvement pratiquement assuré mercredi des taux directeurs par la Réserve fédérale américaine (Fed). En Europe, le calendrier politique pousse plutôt à la réserve. En Grande-Bretagne, la Première ministre Theresa May a obtenu le feu vert pour engager la procédure du Brexit.

En Suisse, la saison des résultats bat son plein. Deux valeurs vedettes, Geberit et Galenica, ainsi que de nombreuses entreprises de taille plus modeste ont publié leurs résultats 2016.

Dans leur commentaire américain, les analystes de Mirabaud Securities notent que les indices de Wall Street n'ont plus connu de record historique depuis le 1er mars dernier. C'est dû aux interrogations avant la journée de mercredi qui verra 3 évènements se dérouler au même moment: les élections aux Pays-Bas, l'échéance pour le plafond de la dette et la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed). Sur ce dernier point, les experts genevois notent que la réaction des investisseurs ne viendra pas suite à la hausse des taux d'intérêt directeur d'un quart de point, mais bien à la lecture des fameux "Dot Plots", à savoir si les membres de l'institution américaine parient sur encore 1, 2 ou 3 hausses de taux pour 2017.

Au niveau économique, la production industrielle a progressé de 0,9% sur un mois en janvier en zone euro, après une baisse de 1,2% en décembre. Sur un an, la progression est de 0,6%. En Allemagne, le moral des investisseur a rebondi un peu moins que prévu en mars. L'indicateur ZEW est monté à 12,8 points après 10,4 en février alors que les analystes l'attendaient à 13,2 points. On attend encore les prix à la production en février aux Etats-Unis, dans l'après-midi.

Un peu après midi, le SMI reculait de 0,10% à 8675,11 points. Le SLI perdait 0,20% à 1374,60 points et le SPI 0,11% à 9561,35 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 20 reculaient, 7 montaient, Sika, Clariant et Adecco étaient stables.

Galenica (-2,8%) tenait la lanterne rouge. Les résultats annuels ont été plombés par des éléments exceptionnels, le rachat de l'américaine Relypsa ayant pesé. Le conseil d'administration a tout de même relevé le dividende. L'unité Galenica Santé sera cotée sur SIX au deuxième trimestre.

Geberit (-0,9%) peinait également à convaincre les investisseurs. Le groupe a pourtant dévoilé un bénéfice 2016 en nette hausse. Le dividende a été relevé et un programme de rachat d'actions de 450 mio CHF au maximum sera lancé prochainement. Le résultat net s'est toutefois révélé quelque peu inférieur aux prévisions des analystes.

Aryzta (-1,0%) poursuivait sur la lancée négative de la veille, lorsque le boulanger industriel avait fait état au premier semestre de son exercice décalé 2016/17 d'un recul des ventes et d'un résultat d'exploitation inférieur aux attentes des analystes.

Parmi les poids lourds, Nestlé (+0,2%) et Roche (+0,2%) gagnaient du terrain, tandis que Novartis perdait 0,3%.

Lonza (+0,9%) s'inscrivait en tête de l'indice SLI, profitant d'un relèvement de recommandation et d'objectif de cours par Baader Helvea.

Le marché élargi était animé par une série de résultats annuels. Huber+Suhner (+0,4%) a dégagé un bénéfice net supérieur à 2015, tout comme Inficon (+1,0%), Siegfried (+0,1%) et Liechtensteinische Landesbank (-0,9%).

Rieter (+5,4%) a augmenté son dividende pour 2016 malgré une rentabilité en repli, tandis que Tornos (-1,9%) a replongé dans les chiffres rouges. - (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...